Marti joue les héros

Marco
Marco Brunelle
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Armada 3 Foreurs 2

À son deuxième match de ce côté de l’Atlantique, le défenseur suisse Christian Marti a joué les héros en donnant la victoire à l’Armada, lui qui a fait scintiller la lumière rouge avec seulement 14 secondes à faire en troisième période. Blainville-Boisbriand a donc disposé des Foreurs de Val-d’Or par la marque de 3-2

Christian Marti a joué les héros, samedi, en marquant avec 14 secondes à écouler pour procurer une victoire de 3-2 à l'Armada.

Marti a lancé de la ligne bleue et a vu son tir dévier sur un défenseur adverse et ensuite se diriger derrière François Tremblay. «C’est un but chanceux, mais on va le prendre, a admis Jean-François Houle. Nous n’avons pas joué un grand match et manqué un peu de cohésion, mais nous avons trouvé le moyen de l’emporter.»

Le Noir et Blanc aura eu les devants pendant 14 secondes durant cette rencontre, mais ce fut suffisant pour mériter la victoire.

L’Armada reviendra donc au Centre d’excellence Sports Rousseau où elle disputera son prochain match, le vendredi 28 septembre, contre le Phoenix de Sherbrooke, avec une fiche de deux gains en autant de matchs.

«Les gars savent qu’on va avoir du travail à faire cette semaine avant notre ouverture locale.»

Val-d’Or frappe tôt

Les Foreurs n’ont pas mis de temps à ouvrir la marque, alors que Samuel Henley a trompé la vigilance de Storm Phaneuf.

Six minutes plus tard, le Boisbriannais Marc-Olivier Roy complétait la manoeuvre orchestrée par Tommy Giroux et Christopher Clapperton.

«Giroux et Phaneuf ont probablement été nos meilleurs joueurs ce soir, a continué Houle. Grioux a fait de belles choses avec la rondelle tandis que Phaneuf a réalisé plusieurs arrêts clés.»

Au chapitre des lancers, après une période, les deux équipes étaient tout aussi égales alors que chacune des formations en comptait huit.

À 4:04, Cédric Paquette était au banc des pénalités pour avoir accroché quand l’Eustachois a porté la marque à 2-1.

Quatre minutes plus tard, le Blainvillois Stefan Matteau jr créait de nouveau l’impasse avec son deuxième but de la saison. Danick Martel et Pierre-Olivier Grand’Maison ont été ses complices.

Les deux équipes se dirigeaient vers la prolongation quand Marti a jeté une douche d’eau froide dans le Centre Air Creebec en touchant la cible, avec seulement 14 secondes à jouer en troisième période.

«Marti a fait de beaux jeux défensifs et il s’acclimate petit à petit à notre ligue», d'observer l'entraîneur.

Organisations: Centre d’excellence Sports Rousseau, Pierre-Olivier Grand’Maison, Centre Air Creebec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires