L'Océanic créé l'égalité

Marco
Marco Brunelle
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Armada 2 Océanic 3

L'Océanic de Rimouski a forcé la présentation d'un septième match en l'emportant 3-2, dimanche après-midi, au Colisée de Rimouski.

Une centaine de partisans s'étaient donnés rendez-vous à la Cage aux sports de Boisbriand pour regarder le match sur une des multiples écrans du restaurant. Même si leurs préférés tiraient de l'arrière par deux buts, ils n'ont pas abandonné.

La rencontre ultime sera présentée au Centre d'excellence Sports Rousseau, mardi à 19h. «Nous jouons toute la saison pour avoir l'occasion de jouer un septième devant nos partisans. Les joueurs devront profiter de cet avantage», a indiqué l'entraîneur Jean-François Houle.

Gervais-Chouinard au lieu de Hozjan

Serge Beausoleil a choisi d'y aller avec Jacob Gervais-Chouinard devant le filet, malgré la bonne performance de Carl Hozjan, vendredi soir. Jess Tanguy a profité des largesses de Gervais-Chouinard pour inscrire l'Armada au pointage.

C'est la première fois en quatre matchs que les hommes de Jean-François Houle marquent le premier but d'une rencontre. Élie Bérubé et Raphaël Pouliot avaient au préalable orchestré la sortie de zone.

Les Blainvillo-Boisbriannais ont conservé cette avance après les 20 premières minutes. Étienne Marcoux a fait face à neuf lancers tandis que ses coéquipiers en obtenaient 9.

Regain de vie de l'Océanic

Les Laurentiens ont raté une belle occasion de doubler leur avance au début du deuxième tiers, alors qu'ils évoluaient à 4 contre 3, mais ils n'ont pas été très menaçants, étant muselés par le triangle défensif de l'Océanic.

C'est ce qui a permis aux Rimouskois de créer l'égalité quand, à leur tour, ils ont profité d'une rare défaillance d'Étienne Marcoux.

Les représentants du Bas Saint-Laurent ont continué de jouer avec l'énergie du désespoir pour prendre les devants. Robbie DeFulviis a continué sa course vers le filet pour prendre le retour de lancer d'Alexandre Tanguay.

Pendant que Cole Hawes était au cachot, Peter Trainor a marqué un troisième but en six minutes. Alex Belzile a réussi une magnifique passe à Trainor dans l'enclave.

La période médiane a été dominée outrageusement par l'équipe locale, alors que l'Armada a obtenu son premier tir à la 17e minute. L'Océanic a lancé à 10 reprises, contre 4 pour Blainville-Boisbriand.

«Nous avons eu une baisse de régime en deuxième période, mais il faut donner crédit à aux joueurs de Rimouski qui sont sortis très forts alors qu'ils étaient acculés au pied du mur», a continué Houle.

Cette fois l'Océanic a tenu le coup

L'Armada a commencé la troisième période en accordant six lancers sans en obtenir un seul, mais à force de jouer avec le feu, on finit par se brûler, et c'est exactement ce qui est arrivé aux Laurentiens.

Marc-Olivier Roy a marqué avec 35 secondes à jouer, mais c'était trop peu trop tard. Gervais-Chouinard a fermé la porte avec l'aide de son défenseur Pier-Luc Pelletier, qui a bloqué un lancer à bout portant de Jess Tanguy.

Du monde à la Cage

La Cage aux sports du Faubourg Boisbriand a présenté la rencontre sur ses multiples écrans et, même si un autobus rempli de partisans a fait le voyage pour Rimouski, une centaine d'amateurs étaient aux aguets tout au long du match.

Alors que leurs favoris tiraient de l'arrière 3-1, ils ne se sont pas empêchés d'entonner un petit cri ralliement. Gageons qu'ils auront leur mot à dire lors du septième match présenté mardi à Boisbriand.

Du côté de l'Armada, il semble que le moral soit bon. «C'est sûr que ce n'est jamais plaisant de perdre, mais les gars sont positifs pour le match ultime. On savait que ça serait une longue série et ça se jouera mardi», a conclu Houle.

Organisations: Centre d'excellence Sports Rousseau

Lieux géographiques: Rimouski, Boisbriand

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires