Armada et Océanic à égalité après quatre matchs

Marco
Marco Brunelle
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Armada 3 Océanic 4 (prol)

Scott Oke a donné la victoire à l’Océanic de Rimouski en marquant à 11:34 du début de la prolongation. La série se transportera donc à Boisbriand avec une égalité de deux victoires de chaque côté, mais l’Armada a repris l’avantage de la glace.

L’Océanic marque en premier

Les deux équipes ne se sont pas fait de quartier en début de match, alors qu’après dix minutes de jeu, les deux formations n’avaient obtenu que quatre lancers au total.

La première chance de marquer a appartenu à Jess Tanguy qui a choisi de lancer, lors d’une descente à 3 contre 1, mais Jacob Gervais-Chouinard a fait l’arrêt.

Comme la veille c’est Alex Belzile qui a été le premier à faire bouger les cordages. Cédric Paquette était au cachot quand son lancer frappé a frôlé le poteau pour déjouer Étienne Marcoux.

Trois buts au 2e vingt

Les hommes de Jean-François Houle ont commencé le deuxième engagement en supériorité numérique, mais les cinq joueurs utilisés n’ont pas su s’installer en zone de Rimouski.

Dès la séquence suivante, Alexandre Mallet a profité d’une maladresse de Nikita Kolesnikovs pour doubler l’avance des siens.  Belzile, qui avait obtenu une passe sur  le but de Mallet, est demeuré sur la glace et il a donné un violent coup de hockey sur les jambières de Tanguy.

Pendant cette pénalité, Xavier Ouellet a inscrit l’Armada au tableau grâce à un tir du poignet de la ligne bleue. Tanguy a été son complice.

Presque sept minutes plus tard, Marc-Olivier Roy a créé l’égalité en redirigeant la passe de Cédric Paquette. Ce dernier avait battu de vitesse le défenseur de l’Océanic pour remettre devant le filet. 

La défensive de l’Armada résiste

En début de la troisième période, l’Armada a dû se défendre à cours de deux hommes pendant 1 minute et 11 secondes et n’a offert aucune chance à l’Océanic.

Raphaël Pouliot  a donné les devants à l’Armada en profitant d’un revirement, quand Étienne Boutet s’est retrouvé le popotin sur la glace.  Paquette s’est emparé du disque pour la remettre à Pouliot, qui a fait mouche.

Ce but a sonné le glas pour Jacob Gervais-Chouinard qui a cédé sa place à Carl Hozjan. Moins de deux minutes plus tard, Peter Trainor créait de nouveau l’impasse en complétant une magnifique passe d’Alexandre Mallet.

En prolongation, les chances de marquer ont été plutôt rares, mais Scott Oke a déjoué Marcoux à l’aide d’un tir du poignet.

La cinquième rencontre de la série sera présentée, vendredi soir, au Centre d’excellence Sports Rousseau.

Organisations: Centre d’excellence Sports Rousseau

Lieux géographiques: Zone de Rimouski, Boisbriand, Passe de Cédric Paquette Passe d’Alexandre Mallet

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires