L'Armada nivelle la série

Marco
Marco Brunelle
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Armada 2 Océanic 0

L’Armada a créé l’égalité dans la série qui l’oppose à l’Océanic avant de prendre la route pour Rimouski. Étienne Marcoux a réussi un jeu blanc de 2-0 pour permettre aux siens de l’emporter.

Marcoux est devenu le premier gardien de la LHJMQ à réussir un blanchissage au cours des séries éliminatoires 2012.

La première période a donné droit à du bon hockey, mais les deux défensives ont réussi à contrer l’attaque adverse. Les défenseurs de l’Armada ont bloqué plusieurs lancers alors que ceux de l’Océanic ont coupé plusieurs jeux de passes des Laurentiens.

Une des meilleures chances de marquer de l’Armada est venue du bâton de Pier-Luc Pelletier, de l’Océanic, qui a mis à l’épreuve son gardien Jacob Gervais-Chouinard.

L’Armada n’a pas su profiter des deux avantages numériques obtenus au cours des 20 premières minutes alors qu’Étienne Marcoux a bloqué les 12 lancers dirigés vers lui. Ce dernier a dû se signaler particulièrement contre Peter Trainor, grâce à un excellent déplacement latéral.

Après avoir fait chou blanc au cours des trois premiers avantages numériques, les hommes de Jean-François Houle ont ouvert la marque pendant que Casey Babineau était au banc des pénalités pour obstruction.

Bien placé devant le filet, Jess Tanguy a pris le retour de Raphaël Pouliot pour tromper la vigilance de Gervais-Chouinard. En gagnant la mise au jeu, Cédric Paquette a également obtenu une mention d’aide.

Le jeu de puissance de l’Armada a de nouveau fait des siennes neuf minutes plus tard. Raphaël Pouliot a fait dévier le tir de Xavier Ouellet après qu’Alex Micallef lui ait remis le disque.

Une troisième période dans la discorde

Les joueurs de l’Armada n’ont pas laissé beaucoup d’espace aux Rimouskois en troisième période et quand il y avait de l’espace, Marcoux était là pour fermer la porte.

L’Océanic a eu une belle occasion en désavantage numérique, mais Jess Tanguy  a mis toute la gomme pour réaliser un beau repli défensif et museler Culek qui s’échappait.

Avec moins de cinq minutes à faire, les hommes de Serge Beausoleil ont tenté de préparer les matchs 3 et 4, qui auront lieu mardi et mercredi à Rimouski, en intimidant les Laurentiens.

Les officiels ont décidé de sortir le sifflet et ont décerné pas moins de onze pénalités d’inconduite (10 minutes), dont quatre aux joueurs de l’Armada. L’Océanic a terminé la rencontre avec 12 joueurs, dont deux gardiens.

Après les rencontres à Rimouski, les deux équipes seront de retour au Centre d’excellence Sports Rousseau, vendredi soir à 19h30, pour la présentation du cinquième match.

Organisations: Centre d’excellence Sports Rousseau

Lieux géographiques: Rimouski

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires