L'Armada sort le balai à Gatineau

Marco
Marco Brunelle
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Séries éliminatoires de la LHJMQ

L’Armada de Blainville-Boisbriand n’a eu besoin que de quatre rencontres pour éliminer les Olympiques de Gatineau, qui se faisaient balayer pour la 7e fois, seulement, depuis 1973.

Christopher Clapperton a joué les héros en marquant en prolongation, pour ainsi permettre à l’Armada d’éliminer les Olympiques de Gatineau en quatre rencontres.

Après avoir joué du hockey presque parfait au Centre d’excellence Sports Rousseau, l’Armada a été moins efficace en zone défensive, à Gatineau, surtout lors de la troisième rencontre.

Mercredi, c’est Gatineau qui a finalement décidé d’élever son jeu d’un cran pour donner la plus forte opposition de la série en forçant la présentation d’une période de prolongation.

Tommy Giroux avait marqué avec un peu plus de cinq minutes à faire en troisième période, pour créer l’égalité, et Christopher Clapperton a joué les héros, à 6 minutes 41 secondes de la prolongation, pour envoyer la troupe de Benoit Groulx en vacances.

«Les Olympiques ont définitivement offert une plus grosse opposition, a indiqué Jean-François Houle. Mais je suis fier de mes gars qui n’ont pas paniqué malgré le recul. Ils ont continué d’appliquer le plan de match.»

Clapperton, quant à lui, se souvient d’avoir rêvé  à un pareil dénouement. «C’est sûr que c’est un moment mémorable pour moi, mais aussi pour l’équipe qui gagne la première série de son histoire», a-t-il mentionné, les yeux pétillants.

Tanguy au sommet des marqueurs

Les deux premiers trios de l’Armada ont fonctionné a plein régime, au cours de cette série, si bien que l’on compte quatre joueurs parmi les 10 meilleurs marqueurs des séries éliminatoires.

Jess Tanguy a été le plus prolifique en récoltant cinq buts et huit passes. Il domine également les joueurs du circuit Courteau, a égalité avec Charles Coyle, des Sea dogs de Saint John, qui a réussi neuf filets.

Tommy Giroux, que l’Armada avait réclamé au ballotage, vient au sixième rang, avec une récolte de quatre filets et cinq mentions d’aide.

Raphaël Pouliot et Cédric Paquette ont tous les deux marqué trois fois, en plus d’être complices à cinq reprises, pour se retrouver à égalité avec trois autres joueurs au dixième rang.

Paquette et les moments importants

Les trois buts de Cédric Paquette auront été des buts gagnants et, la seule fois où ce ne fut pas le cas, il a obtenu une passe sur le but de Christopher Clapperton en prolongation.

Le numéro 18 de l’Armada a bien anticipé la sortie de zone des Olympiques pour couper une passe et relancer l’attaque en remettant le disque à Marc-Olivier Roy. Ce dernier a remis à Clapperton et on connaît la suite de l’histoire.

Roy, natif de Boisbriand, a mené la formation au cours de la saison avec un différentiel de +26. Il occupe toujours le même rang en séries éliminatoires, avec une fiche de +8, ce qui le place au sixième rang du circuit Courteau.

Une seule déception

Au moment d’écrire ces lignes, six des huit séries sont déjà terminées. En fait, avec la victoire des Remparts de Québec l’ont emporté, jeudi, une seule série aura nécessité plus de quatre matchs, soit celle opposant les Saguenéens de Chicoutimi au Titan d’Acadie-Bathurst.

De ce nombre, seulement une équipe qui a terminé entre la 9e et la 16e place a accédé à la ronde suivante. De fait, le Drakkar de Baie-Comeau a envoyé les Tigres de Victoriaville en vacances en quatre petits matchs.

Il faut rappeler que, n’eut été une dégringolade après la pause du temps des Fêtes, le Drakkar n’aurait pas terminé en bas du classement. Baie-Comeau était même premier au classement général à un moment donné, en début de saison.

Ça démontre le manque de parité entre les équipes de tête et les formations de queue. C’est peut-être ce qui explique le manque d’engouement des spectateurs, alors que la plupart des formations ont accueilli moins de spectateurs que leur moyenne au cours de la saison.

 

Organisations: Centre d’excellence Sports Rousseau, Drakkar de Baie-Comeau

Lieux géographiques: Gatineau, Clapperton, Zone des Olympiques Boisbriand Rang du circuit Courteau Chicoutimi Titan d’Acadie-Bathurst Baie-Comeau

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires