L'Armada sans pitié pour les Olympiques

Marco
Marco Brunelle
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Armada 7 Olympiques 2

L’Armada a démontré qu’elle était prête pour entreprendre la danse du printemps en défaisant, jeudi, les Olympiques de Gatineau par la marque de 7-2.

Point de presse de Jean-François Houle et entrevue avec Olivier Picard

 

Tout le monde s’attendait à un début de match intense de la part des Olympiques de Gatineau, mais c’est l’Armada qui s’est imposée grâce à son échec avant. La rondelle semblait coller sur la palette des joueurs de Blainville-Boisbriand.

Les Olympiques ont reçu trois pénalités au cours des six premières minutes de jeu, mais les hommes de Jean-François Houle n’ont pas été en mesure de percer la muraille de François Lacerte, qui a réussi quelques beaux arrêts, mais les Laurentiens n’ont pas été très menaçants.

Alex Micallef, qui avait obtenu la première chance de l’Armada, s’est bien repris lors du quatrième jeu de puissance de son équipe. Il s’est avancé pour appuyer l’attaque et il a vu la rondelle se présenter sur sa palette sur le retour du lancer de Raphaël Pouliot, qui avait d'abord pris le retour de Xavier Ouellet.

Ce but a semblé ouvrir les écluses, puisque moins de deux minutes plus tard, l’Armada doublait son avance. Tommy Giroux placé à la gauche du but de Lacerte a pris le retour du lancer d’Olivier Picard, qui avait raté la cible. Giroux n’avait qu’à pousser la rondelle dans une cage béante. Tanguy a été leur complice.

Devant le filet de l’Armada, Étienne Marcoux n’a pas été très occupé, alors qu’il a reçu quatre tirs, dont trois pendant l’unique pénalité de Blainville-Boisbriand.

Ça se poursuit en deuxième

Le début de la deuxième période a donné droit à du jeu un peu décousu, Les Olympiques ont touché plus souvent à la rondelle, mais sans obtenir de tirs trop dangereux.

Cédric Paquette a transporté la rondelle d’un bout à l’autre et a trouvé la petite ouverture au-dessus de l’épaule droite de Lacerte pour porter la marque à 3-0.

Jess Tanguy a fait dévier le tir de Vincent Richer pour permettre au sien de prendre une avance confortable de 4-0.

Dix-huit secondes plus tard, Samuel Courtemanche a inscrit les Gatinois au pointage en trompant la vigilance d’Étienne Marcoux.

Avec un peu plus de deux minutes à faire au deuxième vingt, le premier trio de l’Armada y est allé d’une belle pièce de jeu.

Tanguy a refilé le disque à Giroux qui a repéré Pouliot à la gauche de Lacerte. Pouliot, bien sûr, a fait scintiller la lumière rouge.

Ce n’était pas fini puisqu’une minute quatre secondes plus tard, Marc-Olivier Roy a fait un copier-coller du filet réussit par Paquette, plus tôt au cours de l’engagement. Ouellet et Micallef avaient orchestré la sortie de zone.

Kolesnikovs suspendu

Benoit Groulx a procédé à un changement de gardien au début de la troisième période. Il ne se passait pas grand-chose au dernier tiers, jusqu’à ce qu’Adam Chapman porte la marque à 6-2.

L’avantage numérique des locaux a frappé moins d’une minute plus tard. Pouliot a complété la mise en scène co-signée par Paquette et Tanguy pour déjouer Mathieu Bézeau.

En fin de match, Nikita Kolesnikovs est venu défendre son coéquipier Samuel Hodhod qui venait de recevoir une mise en échec par derrière de la part de Maxime Provencher.

Kolesnikovs a été chassé du match pour avoir été l’instigateur et, comme il restait moins de cinq minutes à faire au match, il a été automatiquement suspendu pour la rencontre suivante.

Les deux équipes remettront ça dès ce soir (vendredi 23 mars), au Centre d’excellence Sports Rousseau, alors que ce sera la présentation du deuxième match de la série.

Dans le Livre de bord

Le défenseur de 16 ans Mathieu Boily, qui évolue avec les Olympiques de Gatineau, a joué avec les Vikings des Laurentides dans le midget AAA et il a fait son hockey mineur avec les Seigneurs des Mille-Îles. Il est originaire de Rosemère. Il mesure 6 pieds, 5 pouces et fait osciller la balance à 214 livres.

...

Il n’y avait que 2467 spectateurs pour assister à ce premier match de l’histoire de l’Armada en séries éliminatoires.

 

Organisations: Centre d’excellence Sports Rousseau

Lieux géographiques: Vikings des Laurentides, Rosemère

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires