Daniel Ratthé: «Les gens ont adhéré au changement que j’ai fait»

Corinne Guimont
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La candidat de la CAQ l'emporte dans Blainville

La lutte s’annonçait serrée dans la circonscription de Blainville pour désigner le prochain député. La balance qui penchait entre Bernard Généreux, du Parti Québécois, et Daniel Ratthé, de la Coalition Avenir Québec (CAQ), a finalement donné assez rapidement une petite avance à ce dernier qui a remporté ses élections.

«Je suis très heureux. Les gens ont pris le temps de faire le changement et m’ont fait assez confiance pour me suivre. Mme Marois a eu tort de tenir la circonscription pour acquise. Les gens ont adhéré au changement que j’ai fait», de commenter M. Ratthé, quelques minutes après l’annonce officielle de sa victoire. Rappelons que celui-ci, en cours de mandat, était passé du Parti Québécois à la Coalition Avenir Québec.

Pour le nouvel élu, la victoire est le signe que les gens ont le désir du changement. De plus, il considère que son travail de terrain, pendant la campagne, a finalement réussi à gagner la confiance des électeurs semaine après semaine.

Daniel Ratthé fait également mention que pour lui, ce qui a fait la différence et l’a aidé à enlever la victoire, c’est qu’il est de la région. «Ça fait 15 ans que je m’implique ici. Je ne suis pas un candidat du Lac Sain-Jean», a-t-il lancé en faisant référence à son adversaire péquiste.

Il a aussi profité du moment pour souligner le travail de son équipe de campagne constituée de 60 personnes. «C’est une équipe incroyable et aguerrie qui était sur le terrain », affirme-t-il. Si au début de sa campagne il tirait de l’arrière, il aura su se rattraper et aller chercher l’appui des électeurs.

Il entrevoit ses nouvelles fonctions avec une certaine confiance et le désir de continuer et de faire aboutir les dossiers entamés comme ceux en transport. Il a notamment mentionné le cas de l’autoroute 19 et les questions sur la famille et la santé.

Mme Marois a eu tort de tenir la circonscription pour acquise.» Daniel Ratthé

La CAQ forme donc la deuxième opposition officielle à Québec, ce qui ne semble pas faire peur à M. Ratthé. «C’est déjà pas mal. Avant, nous n’étions pas reconnus et là nous serons une vingtaine. Je suis bien content et bien fier d’être de ce parti et, avec un gouvernement minoritaire, ça va être intéressant de voir la balance du pouvoir», déclare le nouveau député.

Vers la fin de la soirée, Daniel Ratthé a rapidement quitté pour aller rejoindre son chef, François Legault, et fêter leur victoire. Daniel Ratthé a reçu 19 255 voix contre 16 666 et la CAQ a réussi à faire élire 19 députés.

Organisations: Coalition Avenir Québec, Parti Québécois

Lieux géographiques: Blainville, Jean, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires