Linda Lapointe: pour un Québec fort dans un Canada uni

Valérie
Valérie Maynard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les sondages la placent bonne troisième, derrière les candidats caquiste et péquiste, dans la circonscription de Groulx, mais la candidate libérale, Linda Lapointe ne se laisse pas atteindre. Elle réaffirme sa volonté de servir les gens d’ici et réitère son goût pour un Québec fort dans un Canada uni.

Linda Lapointe, candidate du PLQ dans Groulx, se dit confiante de l’emporter, mardi.

«Je suis la seule candidate qui ait déjà été députée dans la circonscription et je suis aussi la seule à offrir l’option d’un Québec fort dans un Canada uni, sans équivoque», a-t-elle plaidé, à quelques jours du scrutin.

La candidate a aussi rappelé les priorités de la circonscription sous un gouvernement libéral. «J’ai exprimé mes objectifs par rapport à deux enjeux importants, la santé et le transport», a-t-elle déclaré. Parmi les dossiers qu’elle entend suivre, l’implantation d’une gare, à Boisbriand, et une voie réservée pour le transport en commun sur l’autoroute 15. «Le dossier de la gare à Boisbriand est déjà entre les mains de l’Agence métropolitaine de transport (AMT), mais ça prend des gens de la place pour convaincre les autorités de la nécessité de cette gare», a-t-elle spécifié.

Autre dossier qui lui tient à cœur, le maintien à domicile des personnes âgées. «Il faut les appuyer et les valoriser dans leur choix», a-t-elle insisté.

Une lutte à trois

Si la lutte électorale qui se déroule actuellement dans la circonscription se fait à trois, selon Mme Lapointe, l’issue du scrutin penchera, espère-t-elle, en sa faveur, le 4 septembre prochain. «J’ai sillonné le comté jour après jour, depuis les premières journées de campagne. Dans quelques jours, ce sera enfin au tour des électeurs de prendre la parole et de nous dire ce qu’ils veulent pour le Québec de demain. J’ai entièrement confiance en leur choix», a-t-elle indiqué.

«Je crois au Plan Nord et je crois que les Basses-Laurentides vont bénéficier d’une économie forte.» Linda Lapointe

D’avis que la circonscription de Groulx et son député péquiste affichent un bilan des quatre dernières années assez maigre en termes de réalisations, Mme Lapointe croit qu’une députée libérale saura redonner une stabilité économique à la région. «Je crois au Plan Nord et je crois que les Basses-Laurentides, et la MRC de Thérèse-De Blainville en particulier, vont bénéficier d’une économie forte», a-t-elle souligné.

Quant à son adversaire de la Coalition Avenir Québec, Hélène Daneault, Mme Lapointe s’interroge sur ce qu’il adviendra des patients de cette dernière si elle est élue. «Pourra-t-elle être à la fois députée et médecin? Est-ce que les gens se sont questionnés là-dessus?», a-t-elle soulevé. Enfin, Mme Lapointe se questionne aussi à savoir si les gens réalisent vraiment combien il en coûtera aux contribuables de Rosemère pour tenir une élection, advenant que la mairesse Daneault devienne députée.

Organisations: Agence métropolitaine de transport, Coalition Avenir Québec

Lieux géographiques: Québec, Canada, Boisbriand Plan Nord MRC de Thérèse-De Blainville Rosemère

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires