Option nationale: vote de cœur ou vote stratégique?

Valérie Schmaltz
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

C’est la question que s’est posée Alain Marginean, candidat d’Option nationale, dans le comté de Groulx. Au quasi-terme de sa campagne électorale passée à sillonner les rues de son comté, ce dernier réalise combien les gens rencontrés ont le vote stratégique à la bouche plutôt que celui de la conviction.

Alain Marginean, candidat d’Option nationale dans Groulx.

«Je suis désolé d’entendre les gens vouloir voter par dépit», constate M. Marginean. De plus, le vote stratégique semble se diriger vers un seul parti actuellement, le Parti québécois. «Les gens n’ont pas vu ce qui se passait au Québec, note-t-il. La question du vote stratégique ne vise que la prise de pouvoir sans partage et à éliminer la représentation des tiers partis.»

Convaincu que son parti est en train de prendre son envol, le candidat rappelle que le but de celui-ci était «la construction d’un pays où tout le monde sera bien et pourra profiter de la richesse collective».

Plan rive-Nord

M. Marginean a tenu à rappeler que le Plan rive-Nord, qui consiste à plusieurs enjeux locaux et régionaux, a reçu un accueil positif de la part des gens. «Personne n’a contesté des éléments à l’intérieur du Plan rive-Nord. Au contraire, ce sont des projets qui viennent nous chercher.»

Parmi ceux-ci, citons, entre autres, l’amélioration des connexions intermunicipales des pistes cyclables entre les villes, la sauvegarde du golf de Rosemère en tant qu’espace vert, l’amélioration des trains de banlieue et l’appui aux organismes socio-communautaires, environnementaux et socio-économiques voués au développement local.

Soutien d’anciens membres du PQ

L’ancien président du PQ de Groulx, Mario Charron, ainsi que des membres démissionnaires de l’exécutif, dont Chantale Paquette, Lucie Charron et Jean-Frédéric Vaudry, ont publiquement appuyé la candidature d’Alain Marginean d’Option nationale, dans un communiqué acheminé à nos bureaux.

«Alain Marginean est le seul candidat qui, depuis le début, parle des vrais enjeux du comté et même de la région. Ancien attaché politique, il a l’étoffe et l’expérience d’un homme au service des citoyens de Groulx», exprime M. Charron par écrit.

Organisations: Parti québécois

Lieux géographiques: Québec, Groulx, Rosemère

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires