Bernard Généreux: ramener Blainville au pouvoir

Valérie
Valérie Maynard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le candidat péquiste dans Blainville, Bernard Généreux, est déterminé à ramener cette circonscription au pouvoir.

Bernard Généreux accueillait, jeudi soir dernier, militants et bénévoles dans son nouveau local électoral, situé au 1436, boulevard du Curé-Labelle, bureau 202, à Blainville.

«À chaque jour comme à chaque rencontre, j’entends qu’il faut débarrasser le Québec de ce gouvernement libéral corrompu et usé. À chaque jour comme à chaque rencontre, j’entends: «Jean Charest, pu capable!» Tout comme j’entends qu’on veut d’un député qui ne vous laissera pas tomber pour satisfaire ses ambitions personnelles. Le sens de l’engagement et le sens de la durée, voilà ce que les gens de la circonscription attendent et exigent de celui en qui on met sa confiance. Le député Ratthé nous a largués et le 4 septembre, nous allons sévèrement le lui rappeler. C’est à nous de choisir!», a-t-il déclaré aux militants réunis devant lui.

M. Généreux déplore en outre la volte-face du candidat de la Coalition Avenir Québec (CAQ), Daniel Ratthé en matière de souveraineté. «On dit que seuls les idiots ne changent pas d’avis. C’est vrai et je reconnais à M. Ratthé le droit d’avoir une révélation fédéraliste. Soit. Mais il est étrange que celle-ci arrive en pleine campagne, tout de suite après que son chef ait annoncé la même chose. Au moins, les souverainistes et les progressistes sont avertis, seul le Parti Québécois défendra le Québec sans concession. La CAQ et le PLQ ne le défendront que dans la mesure où cela ne nuit pas à Ottawa», a-t-il tranché.

Engagements pour la circonscription

M. Généreux a aussi dressé la liste de ses engagements, à commencer par son désir de régler, en partenariat avec les élus municipaux du territoire, les nombreux déséquilibres auxquels est confrontée la circonscription de Blainville, notamment en matière de transport et de santé. «Il faut non seulement accélérer les investissements dans l’autoroute 19, mais également augmenter la fréquence du train de banlieue Blainville-Montréal et aménager des voies réservées sur les autoroutes 13, 15 et 19», estime-t-il.

«Le député Ratthé nous a largués et le 4 septembre, nous allons sévèrement le lui rappeler.» Bernard Généreux

Au chapitre de la santé, le candidat péquiste a insisté sur l’engagement de son parti d’assurer à chacun l’accès à un médecin de famille, en accélérant l’accréditation des Groupes de Médecine Familiale (GMF), et d’abolir la taxe santé de 400 dollars par année pour chaque famille. «Plus près de nous, ce sont plus de 300 lits supplémentaires qui sont requis en hébergement de soins de longue durée pour nos aînés», a-t-il ajouté.

Par ailleurs, à la suite d’une rencontre avec le maire de Sainte-Anne-des-Plaines, et après avoir pris connaissance de la problématique vécue par cette municipalité au niveau des coûts associés à sa desserte policière, M. Généreux a assuré qu’un gouvernement du Parti québécois autorisera la Sûreté du Québec à desservir la ville de Sainte-Anne-des-Plaines, ce qui occasionnera une baisse de coûts directs de l’ordre de 50 %. «C’est ça, agir avec écoute et efficacité», a-t-il pointé. Du même souffle, ce dernier s’est aussi engagé à s’assurer personnellement que Sainte-Anne-des-Plaines obtienne sa reconnaissance dans la Politique nationale de la ruralité.

Ces deux engagements ont également été pris par le candidat de la CAQ, à la différence que celui du PQ croit davantage en la capacité d’agir et d’assumer le pouvoir de son parti. «On appelle ça de la modulation. Arrêtons d’essayer de rentrer tout le monde dans le même moule», a-t-il lancé avant de conclure : «Je peux vous assurer que la circonscription de Blainville trouvera en moi un allié de tous les instants.»

Organisations: Coalition Avenir Québec, Parti québécois, Groupes de Médecine Familiale PLQ Sûreté du Québec

Lieux géographiques: Blainville, Québec, Sainte-Anne-des-Plaines Ottawa

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires