Hélène Daneault joint finalement les rangs de la CAQ

Valérie
Valérie Maynard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

C’est maintenant chose faite, la mairesse de Rosemère, Hélène Daneault, est candidate pour la Coalition Avenir Québec (CAQ) dans la circonscription de Groulx.

Accompagnée du chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, et des six autres candidats connus à ce jour dans les Laurentides, Mme Daneault a été accueillie par de nombreux membres de sa famille et amis.

Si sa candidature avait été évoquée en fin de semaine dernière, elle est maintenant devenue officielle avec la venue, à Rosemère, le samedi 4 août, du chef de la CAQ,  François Legault. «Nous avons un spécialiste avec Gaétan Barrette, nous avons maintenant un médecin de famille avec Hélène Daneault», s’est-il réjoui d’entrée de jeu, devant les dizaines de personnes, famille et amis, venues accueillir Mme Daneault. Sur sa lancée, M. Legault n’a d’ailleurs pas manqué de réaffirmer que d’ici un an, «chaque Québécois aura son médecin de famille.»

Misant sur l’expérience et les résultats obtenus par Mme Daneault depuis les sept dernières années, spécifiquement en matière de gestion municipale, M. Legault a vanté les mérites de sa candidate, notamment en ce qui a trait à la réduction de l’avis d’imposition, passé de ,90 à ,67 sous le 100 $ d’évaluation, les investissements de 18 millions en faveur des infrastructures et la réduction de la dette, d’un million de dollars environ par année, dit-on, depuis 2005. «Elle a fait, au niveau municipal, le grand ménage qui doit être fait à la grandeur du Québec», a-t-il pointé. L’expertise acquise par Mme Daneault en matière d’environnement semble aussi avoir impressionné favorablement le chef de la CAQ, à tel point qu’il songerait même, qui sait, à lui confier le dossier de l’environnement, une fois élue.

Remettre le Québec en santé

Du côté de Mme Daneault, celle-ci entend garder la même ligne de pensée, advenant son élection au provincial. «J’habite la région depuis que j’ai deux ans. Je connais les enjeux et les défis. Et je sais qu’avec un peu d’audace, on peut faire les choses différemment», a-t-elle indiqué. C’est d’ailleurs avec la même motivation qu’elle s’est engagée à continuer à rencontrer les gens, selon la formule des samedis de la mairesse.

«Elle a fait, au niveau municipal, le grand ménage qui doit être fait à la grandeur du Québec» François Legault

Par ailleurs, médecin de famille depuis 26 ans, Mme Daneault demeure convaincue que le Québec possède les ressources suffisantes pour répondre adéquatement à sa population en termes de soins de santé. «Depuis 26 ans, je suis témoin de la dégradation du système de santé. Le problème se situe au niveau de l’organisation et de la lourdeur de la bureaucratie», a-t-elle souligné.

La décision de Mme Daneault de faire le saut en politique provinciale, et plus particulièrement avec la CAQ, résulte d’une première rencontre avec M. Legault, l’hiver dernier, mais aussi d’une volonté de changer les choses et peut-être aussi d’un sentiment d’avoir fait le tour du jardin, à titre de mairesse. «Le 4 septembre, nous avons le pouvoir de changer les choses, pour remettre le Québec en santé», a-t-elle lancé en terminant.

En date de ce jour, Mme Daneault a avisé qu’elle cessait toutes ses activités à titre de mairesse, renonçant du même coup à son salaire d’élue, de même qu’à toute autre rémunération provenant des différentes instances sur lesquelles elle siège. Le conseiller Normand Bleau assurera l’intérim à la mairie jusqu’au 4 septembre.

Lieux géographiques: Québec, Rosemère

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Johanne Dupras Robitaille
    15 août 2012 - 00:12

    Bonjour Hélène, Je te souhaite sincèrement de remporter cette victoire, car je sais que tu as la conviction de pouvoir changer les chose et que tu le peux. La politique, tu as ça dans le sang... c'est une passion pour toi, on le voit bien. La seule chose qui m'inquiète, c'est de te perdre comme médecin de famille. bon succès ! Johanne Robitaille