Mireille Langlois reçoit la Médaille de l’Assemblée nationale

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La députée de Groulx, Hélène Daneault, a remis, vendredi dernier, la Médaille de l’Assemblée nationale à Mireille Langlois, pour souligner sa contribution au sein de l’organisme Le Mitan qu’elle quitte après 32 années d’implication.

La députée de Groulx, Hélène Daneault, en compagnie de la récipiendaire, Mireille Langlois.

Mireille Langlois a travaillé au Mitan depuis le tout début de la maison d’hébergement, soit en 1980, alors qu’elle était adjointe administrative. En 1991, elle accédera au poste de directrice générale qu’elle occupera jusqu’à sa retraite.

Impliquée dans son milieu, leader reconnue, membre de plusieurs tables de concertation, femme rassembleuse, membre de nombreux comités (développement de la communauté Thérèse De Blainville, concertation locale d’intervention communautaire de la MRC de Thérèse-De Blainville La Clic), elle siège également au conseil d’administration de la Caisse Desjardins Thérèse-De Blainville. Elle s’est fait connaître pour son expérience et sa connaissance du milieu communautaire, de l’économie sociale et de sa vision du partenariat.

«À titre de députée, mais aussi de médecin, de femme et de mère, je salue la riche contribution de Mireille Langlois au mieux-être et à la sécurité des femmes en difficulté. Sa participation à la vie communautaire de notre région et au développement économique est également digne de mention. Je lui souhaite une agréable retraite, en souhaitant qu’elle inspire d’autres femmes à suivre ses pas», a déclaré Mme Daneault.

La Médaille de l'Assemblée nationale est à l'usage exclusif des parlementaires de l'Assemblée nationale. Elle est remise à des personnes de leur choix méritant une reconnaissance particulière. Elle est également offerte à des députés, autres élus ou personnalités comme cadeau officiel lors de missions de parlementaires de l'Assemblée nationale à l'extérieur du Québec ou à l'occasion d'accueils à l'Assemblée nationale. Elle est fabriquée en laiton, fini antique laqué. Elle est une reproduction de la médaille gravée par l'artiste Serge Santucci. L'avers représente une vue stylisée de l'hôtel du Parlement. Le revers, qui illustre une effigie du premier orateur de la Chambre d'assemblée du Bas-Canada, Jean-Antoine Panet, est une partie de la toile de Charles Huot, Le Débat sur les langues, qui orne la salle de l'Assemblée nationale. L'inscription 1792 indique les débuts du parlementarisme québécois. Ses récipiendaires sont dûment enregistrés à l'Assemblée nationale, et ce, pour la postérité.

Organisations: Assemblée nationale à l'extérieur du Québec, Caisse Desjardins Thérèse-DeBlainville, Chambre d'assemblée du Bas-Canada

Lieux géographiques: Mitan

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires