Sodarrid: partie d'huîtres pour la jeunesse

Reine
Reine Côté
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Constatant une présence croissante d'adolescents désorientés à son centre depuis quatre ans, la direction de la Maison des jeunes Sodarrid de Boisbriand estime nécessaire de leur offrir davantage de services et d'activités. Elle invite ainsi la population à soutenir sa mission en participant à sa collecte de fonds sous forme de partie d'huîtres, qui se tiendra le 9 novembre prochain.

La directrice générale de la Maison des jeunes Sodarrid, Sophie Charbonneau, entourée à gauche par le président d'honneur de l'activité, Charles Gingras, et à sa droite, par le président du C. A., Claude Denis, et l'adjointe administrative Cynthia Desruisseaux.

Depuis sa mise sur pied en 1983, la Maison des jeunes Sodarrid n'a jamais accueilli autant de jeunes éprouvant des problèmes de santé mentale qu'au cours des quatre dernières années, fait remarquer la directrice générale de l'endroit, Sophie Charbonneau.

Cette dernière attribue cette perturbation mentale à la toxicomanie fréquente chez sa clientèle âgée de 12 à 17 ans. «C'est très interrelié; ces jeunes souffrent de dépression et ils ont des idées noires. Ils ont besoin d'un lieu pour aller se confier», affirme-t-elle.

«La famille n'est plus le phare qu'elle était. Ça prend donc un modèle de référence et c'est là qu'une maison de jeunes peut intervenir», croit pour sa part Charles Gingras, copropriétaire du Supermarché Le Faubourg, qui a accepté d'emblée d'être le président d'honneur de cette collecte de fonds.

Tous les soirs, du lundi au vendredi, l'équipe de Sodarrid reçoit une cinquantaine de jeunes qui désirent discuter, s'affirmer et être entendus. Dans ce lieu créé pour eux, où ils peuvent aussi échanger avec d'autres jeunes de leur âge, il leur est souvent plus facile de se laisser aller à la confidence. Chez SODA, comme ils l'appellent, la confidentialité est une règle intouchable.

Mais voilà, pour continuer à offrir des services et des activités de qualité, la Maison Sodarrid a besoin d'argent, l'aide financière du Programme de soutien aux organismes communautaires s'avérant insuffisante.

Actuellement, la directrice générale est la seule personne à occuper un poste à temps plein, le reste de l'équipe travaillant à temps partiel.

En vendant 200 billets au coût de 100 $ pour la partie d'huîtres du 9 novembre, qui se tiendra à la Maison du citoyen, la direction de Sodarrid veut amasser 12 000 $ pour embaucher un coordinateur à temps plein, dont le mandat sera d'organiser des activités bien adaptées aux besoins des jeunes.

Le reste de la somme recueillie servira à payer les huîtres et ce qui sera offert sur la table. Au menu: soupe d'huîtres, huîtres frites, gratinées à l'ail, Rockefeller ou fraîches. Il y aura également un bar à pâtes, un choix d'accompagnements raffinés et de salades froides, en plus du traditionnel gâteau Forêt-Noire en guise de touche sucrée.

Pour se procurer un billet, il faut contacter la directrice générale de la Maison des jeunes Sodarrid, Sophie Charbonneau, au 450-434-3104.

Organisations: Maison des jeunes Sodarrid, Maison Sodarrid, Maison du citoyen

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires