Centre d'excellence sur glace: Blainville devient propriétaire unique

Valérie
Valérie Maynard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Après plusieurs années de discussion autour de leur participation respective dans la réalisation, et maintenant la pérennité, du Centre d’excellence sur glace Sports Rousseau, les Villes de Blainville et Boisbriand en sont finalement venues à une entente.

L’entente entre les deux villes a été paraphée par les maires de Boisbriand et Blainville, respectivement Marlène Cordato et François Cantin.

Le mardi 23 octobre, par voie de résolutions, adoptées simultanément et unanimement, à l’exception du conseiller municipal du quartier des Hirondelles, à Blainville, Louis Lamarre, les deux Villes se sont entendues sur la création de la Régie intermunicipale des équipements régionaux Blainville-Boisbriand et sur l’entente de principe encadrant l’acquisition du Centre d’excellence sur glace Sports Rousseau par la Ville de Blainville.

«Je confirme donc que la Ville de Blainville deviendra l’unique propriétaire du bâtiment abritant le Centre d’excellence sur glace. Son emplacement, même s’il est situé hors des limites de Blainville, est stratégique et dessert bien la population blainvilloise. En effet, sa situation géographique est centrale et se trouve au point de convergence de deux grandes autoroutes, la 15 et la 640», a déclaré le maire de Blainville, François Cantin, lors d’un point de presse réunissant l’ensemble des deux conseils municipaux (Blainville et Boisbriand), mercredi matin.

Également présente, la mairesse de Boisbriand, Marlene Cordato s’est pour sa part réjouie de l’entente conclue, «un partenariat renouvelé qui assurera la pérennité du Centre et le maintien de la location annuelle de 600 heures de glace au profit des 722 jeunes de Boisbriand qui pratiquent un sport de glace».

Mme Cordato s’est également réjouie du fait que l’augmentation de la contribution de Blainville réduira d’autant celle des contribuables de Boisbriand. «Nous avons déjà un échangeur 15/640 de 25 millions de dollars à payer», a-t-elle pointé.

Dans les faits, l’entente entourant la création de la Régie prévoit un partage des actifs et des dépenses dans une proportion de 90 % pour Blainville et de 10 % pour Boisbriand. Le terrain où se trouve le Centre sera vendu par la Ville de Boisbriand à la Régie, au prix de 2 091 035 $, payable sans intérêt au plus tard le 31 décembre 2017 (plus les taxes applicables). Par la suite, la Régie gèrera principalement le bail emphytéotique et les emprunts liés à l’acquisition du terrain. Le conseil d’administration de la Régie sera formé des maires et d’un membre du conseil de chacune des deux villes.

Acquisition

Quant à l’entente de principes encadrant l’acquisition du bâtiment, elle stipule que la Ville de Blainville en deviendra éventuellement l’unique propriétaire, le tout après révision du financement du Centre et des autorisations ministérielles requises à l’égard des engagements éventuels de Blainville.

«Il était important pour nous que cet investissement puisse à la limite s’autofinancer. Bonne nouvelle, je peux vous dire que cette opération ne coûtera rien de plus à nos contribuables car nous serons en mesure de la rentabiliser grâce aux revenus générés par le Centre», a fait valoir M. Cantin.

Enfin, mentionnons qu’une fois propriétaire, la Ville de Blainville versera annuellement une compensation pour les services municipaux, à hauteur de 235 000 $, à la Ville de Boisbriand, en lieu et place des taxes foncières.

La gestion de la bâtisse demeurera la responsabilité de l’organisme sans but lucratif déjà en place et présidé par  le promoteur et ex-hockeyeur Joël Bouchard.

Organisations: Régie intermunicipale des équipements régionaux Blainville-Boisbriand, Ville de Blainville, Centre d’excellence Ville de Boisbriand

Lieux géographiques: Blainville, Boisbriand

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires