Sainte-Thérèse: Vincent Arseneau briguera la mairie

Valérie
Valérie Maynard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

C’est devant quelques dizaines de supporteurs réunis pour l’occasion que le conseiller municipal indépendant Vincent Arseneau a officialisé ses intentions de briguer la mairie de Sainte-Thérèse, en novembre 2013.

Conseiller municipal indépendant de Sainte-Thérèse, Vincent Arseneau a officiellement dévoilé ses intentions de briguer la mairie, en novembre 2013, devant plusieurs dizaines de supporteurs.

Dans un discours empreint «d’intégrité et de détermination à changer les choses», M. Arseneau a mis de l’avant ses expériences professionnelles et ses sept années à titre de conseiller municipal. «J’ai une très bonne connaissance de ce qui attend le prochain conseil à l’hôtel de ville. J’ai développé des relations privilégiées avec grand nombre de citoyens confiants de partager avec moi leurs idées, leurs besoins et leurs attentes face à notre ville», a-t-il déclaré d’emblée.

Bien que les prochaines élections municipales ne soient prévues qu’en novembre 2013, M. Arseneau croit pertinent de jeter, à ce moment-ci, les bases de ce qu’il entend poursuivre au cours des prochains mois. «Mon sondage est terminé et j’estime avoir suffisamment d’appuis pour me lancer. J’aime Sainte-Thérèse. Je souhaite redorer l’image de la politique et gagner par des actions concrètes la confiance de chaque citoyen», a-t-il indiqué, précisant qu’il ne se lançait pas en politique «contre les gens», mais bien «pour les citoyens et la population».

Projet citoyen–Équipe Vincent Arseneau

Dans l’immédiat, M. Arseneau a dévoilé le nom de sa formation politique: Projet citoyen–Équipe Vincent Arseneau. Il y voit un nom évocateur qui fait référence, dit-il, tant aux citoyens qu’aux entreprises et aux groupes communautaires. «Je peux compter sur une équipe de professionnels de tous horizons, tant des secteurs privé que public. Nous ferons campagne et chaque citoyen pourra nous entendre», a-t-il assuré.

«Je souhaite redorer l’image de la politique et gagner par des actions concrètes la confiance de chaque citoyen.» Vincent Arseneau

M. Arseneau compte également présenter une équipe complète de candidats d’ici les prochains mois. Pour le moment, aucun nom n’a cependant été dévoilé.

Enfin, concernant l’épineuse question du financement, M. Arseneau affirme que celui de son parti et de sa campagne sera populaire. «Ce ne sera pas facile, mais c’est possible. Je puis vous assurer qu’il n’y aura aucun prête-nom et aucune compagnie sur la liste des donateurs», a-t-il conclu.

À ce jour, et dans l’attente de l’approbation officielle du Directeur général des élections (DGE) du Québec quant au parti de M. Arseneau, deux autres partis sont dûment enregistrés auprès du DGE, à savoir le Parti Municipal Énergie avec Sylvie Surprenant et le parti Vision action Sainte-Thérèse.

Organisations: DGE, Parti Municipal Énergie, Vision action Sainte-Thérèse

Lieux géographiques: Sainte-Thérèse, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Alain Trépanier
    25 octobre 2012 - 19:48

    Déjà... à voir les commentaires de ses opposants (son opposant) Il semble que Monsieur Arseneau soit l'homme à battre en 2013 ! À suivre...

  • Christian Charron
    24 octobre 2012 - 17:30

    Par Christian Charron, chef du Parti Vision Action Sainte-Thérèse. Je m'interroge sur le nom que Vincent Arseneau a choisi : " Projet citoyen - Équipe Vincent Arseneau". Il a repris le même concept que Sylvie Surprenant, qui avait donné, elle aussi, son propre nom au nom de son parti. Ce que ça augure, c'est que son parti, ce sera LUI et personne d'autre. Ça ne sera pas un lieu de débat et d'échange. Comme avec Sylvie Surprenant, il n'y aura que lui qui s'exprimera publiquement. Peut-on appeler cela de la démocratie ? À l'heure où chacun peut s'exprimer publiquement grâce à Internet, ce concept est complètement dépassé. Un des objectifs poursuivis avec une telle manoeuvre, c'est d'éviter que des choses s'ébruitent, que des secrets soient révélés. C'est la méthode de Jean Charest et du Parti libéral du Québec : une belle équipe unie en apparence mais qui ne fait rien de bon, qui sème le chaos et qui a tant de choses à cacher. C'est un signe qu'Arseneau n'incarne pas le changement mais la continuité. C'est exactement ce que les citoyens ne veulent pas : la continuité du SYSTÈME actuel. Vincent Arseneau a ajouté au nom de son parti les mots "Projet citoyen". Mais pour parler de projet, il faut être visionnaire et M. Arseneau n'en est pas un. Pendant 7 ans, il a eu l'occasion de transformer le Vieux Ste-Thérèse alors qu'il siégeait sur le comité d'urbanisme. Mais regardez le résultat : rien n'a changé. Ça a même empiré car on a perdu la Caisse populaire. M. Arseneau est contre l'accès des immeubles publics par les personnes handicapées. Il est contre un code d'éthique qui inclut la valeur de transparence. Quel est donc son projet ? J'aimerais bien le savoir parce que je n'en vois aucun.

  • Christian Charron
    24 octobre 2012 - 16:45

    Par Christian Charron, chef du Parti Vision Action Sainte-Thérèse. Maintenant que M. Arseneau a annoncé officiellement ses intentions, il devra dire publiquement ce qu'il sait des liens entre son ancien parti et d'importants fournisseurs de la ville de Sainte-Thérèse. Comme il l'a déjà dit, Dessau était, et est toujours, considéré comme un "partenaire privilégié" par son ancienne chef, Sylvie Surprenant. Qu'est-ce que cela veut dire dans la réalité ? Que faisait-il dans la loge de Dessau au centre Bell avec Serge Duplessis, accusé de fraude au détriment de la ville de Mascouche ? Il n'a jamais répondu à cette question. M. Arseneau a accepté des cadeaux de fournisseurs par le passé, comme il l'a déjà dit. Il connaît bien des choses, que les citoyens doivent connaître, eux aussi. Il doit dire ce qu'il sait, comme d'autres le font actuellement à la commission Charbonneau.