Thifault et Lapointe réfutent les allégations de Zambito

Reine
Reine Côté
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Pointés du doigt par Lino Zambito à la commission Charbonneau, lundi dernier, le conseiller à la Ville de Boisbriand Patrick Thifault et l'ancienne députée adéquiste Linda Lapointe se défendent d'avoir reçu, en 2008, une contribution de 1 500 $ de l'ancien entrepreneur, pour financer une activité de l'ADQ.

Linda Lapointe

Joint par téléphone mardi, le conseiller municipal a réfuté les allégations de Lino Zambito. Selon ses dires, il y a eu effectivement une contribution de M. Zambito au parti ADQ, mais la somme déclarée par ce dernier est inexacte. M. Thiffault dit n'avoir jamais reçu 1 500 $  en argent comptant de la part  Lino Zambito.

«C'est complètement faux. M. Zambito a déjà contribué (au parti ADQ), mais pour une somme de 150 $ pour laquelle nous lui avons remis un reçu en bonne et due forme. C'est au registre de l'ADQ», affirme le conseiller municipal Thifault, qui a été élu aux scrutin municipal de 2009, sous la bannière du Ralliement des citoyens de Boisbriand, le parti de Marlene Cordato.

«Je ne suis pas surpris qu'il essaie de nous salir. C'est nous, avec Mme Cordato, qui l'avons fait tomber. C'est lui qui a essayé de nous salir pour empêcher notre parti d'accéder au pouvoir lors des dernières élections municipales de 2009», précise-t-il.

L'ancienne députée adéquiste, Linda Lapointe, tient pour sa part à remettre les pendules à l'heure sur la contribution de l'ex vice-président d'Infrabec au parti ADQ.

«Je ne suis pas surpris qu'il essaie de nous salir. C'est nous, avec Mme Cordato, qui l'avons fait tomber.» Patrick Thifault

«Il a contribué à la caisse électorale de façon réglementaire pour trois activités politiques. L'une d'elles s'est passée en 2007; c'était une rencontre avec Mario Dumont. Pour les deux autres activités, en 2008, il avait acheté son billet de façon légale», souligne Mme Lapointe.

Au cours de son témoignage devant la commission Charbonneau, le lundi 15 octobre dernier, Lino Zambito a affirmé avoir donné de l'argent aux trois partis politiques provinciaux de l'époque: le PLQ, le PQ et l'ADQ.

«On n'a pas eu d'argent liquide de sa part. Ce sont de fausses allégations. S'il a donné de l'argent à plein de personnes, nous (l'ADQ) n'en avons pas reçu de sa part», soutient fermement Mme Lapointe, qui est aussi la présidente du Regroupement des gens d'affaires de Boisbriand (RGAB).

Celle-ci se dit frustrée par les propos de M. Zambito. «J'ai une bonne réputation et je n'accepte pas qu'on salisse mon nom. Il ne faut pas prendre toutes les allégations à la commission pour du vrai

Organisations: ADQ, Ralliement, Commission Charbonneau PLQ PQ

Lieux géographiques: Boisbriand

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires