Pointés par Lino Zambito: Hélène Daneault et François Cantin se défendent

Valérie
Valérie Maynard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Nommés lors d’un témoignage déposé par Lino Zambito, la semaine dernière, mais rendu public le 9 octobre, dans le cadre de la Commission Charbonneau, la députée de Groulx et ancienne mairesse de Rosemère, Hélène Daneault ainsi que le maire de Blainville, François Cantin, n’ont pas tardé à réagir.

Dans un communiqué émis par la Coalition Avenir Québec et envoyé à nos bureaux en date du 10 octobre, Mme Daneault reconnaît avoir participé, à titre de mairesse de Rosemère, à des activités organisées par le Parti libéral du Québec (PLQ). Elle se défend toutefois d’avoir contribué illégalement à la caisse électorale du parti. «Il n’est pas inusité qu’un élu municipal ou un représentant d’organisme participe à de telles activités afin de rencontrer un ministre», avance-t-elle.

Or, peut-on lire un peu plus loin, «lors de ces occasions, jamais personne – ni au PLQ, ni au sein d’entreprises ou de firmes quelconques – n’a suggéré ou laissé entendre que mon billet avait été payé par qui que ce soit. Comme mairesse, j’étais régulièrement invitée à divers évènements sans qu’on me demande de payer mon billet, et j’ai toujours cru et considéré que ces invitations étaient faites à titre honorifique, sans contrepartie quelconque. On ne m’a jamais envoyé de reçu de financement. S’il s’avère que des individus ou des firmes ont déjà utilisé mon nom – à mon insu – pour contribuer illégalement à la caisse électorale d’un parti politique, je n’en avais aucune connaissance, et ces activités étaient entièrement en dehors de mon contrôle», assure-t-elle.

Rappelons que dans son témoignage, M. Zambito a, entre autres, identifié Mme Daneault comme ayant été invitée à des soirées de financement du PLQ en 2008. Il a aussi affirmé avoir payé le billet de Mme Daneault pour une soirée au profit de l’ex-ministre Nathalie Normandeau, un évènement auquel plusieurs maires et élus municipaux auraient aussi participé.

«J’ai fait mon travail de maire» – François Cantin

M. Zambito a aussi identifié le maire de Blainville, François Cantin, comme faisant partie des invités ayant pris part à une autre soirée de financement, toujours au profit de Mme Normandeau, en janvier 2008, au restaurant L'Unique de Laval.

Selon les allégations de M. Zambito, François Cantin aurait été invité par Dominic Cayer du groupe Domco. «Il est tout à fait vrai que j’ai été invité, à titre de maire, à rencontrer la ministre Normandeau, dans un évènement à Laval, mais ce n’est pas M. Cayer qui m’a invité, même s’il m’accompagnait. M. Cayer est le consultant de Blainville en communication et il travaille aussi avec plusieurs municipalités qui étaient également représentées à cette activité. Sa présence n’était donc pas exceptionnelle. À chaque fois que je suis invité par un ministre ou un député et que j’ai l’occasion de défendre des dossiers pour Blainville, je le fais, car j’ai un devoir de représentation à accomplir. Dans ce cas-ci, j’avais parlé à la ministre Normandeau du projet Paul-Albert. Quant à M. Zambito, je ne le connais pas personnellement et nous n’avons jamais eu de conversation comme telle», a voulu rectifier M. Cantin.

Poursuivant, ce dernier affirme avoir agi dans le cadre de ses fonctions de premier magistrat de la Ville de Blainville. «J’ai fait mon travail de maire. Peu importe le parti ou le gouvernement, un maire reste le premier représentant de sa ville et il doit être présent pour faire avancer les dossiers qui ont une incidence sur la qualité de vie des citoyens», a-t-il conclu.

Organisations: Parti libéral du Québec, Coalition Avenir Québec, Unique de Laval Groupe Domco Ville de Blainville

Lieux géographiques: Rosemère, Blainville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires