Blainville affiche sa nouvelle identité visuelle

Valérie
Valérie Maynard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le maire de Blainville, François Cantin a procédé au dévoilement du logo de la Ville, une nouvelle identité visuelle qui représentera Blainville, espère son maire, pour les 25 prochaines années, «tant sur notre territoire qu’au niveau national et international».

Le dévoilement de la nouvelle identité visuelle de la Ville Blainville, qui apparaît sur la portière de ce véhicule municipal, a été fait par le maire François Cantin et le conseiller municipal et président de la Commission des communications et des technologies de l’information, François Garand.

Mais d’abord, retour sur le passé pour mieux comprendre le présent. En 1986, la Ville de Blainville comptait 15 000 résidants. Elle était alors dotée d’une image de marque représentative de sa population du moment. «C’est ainsi qu’est né le fameux B qui représentait Blainville avant aujourd’hui. Ce B reflétait à l’époque la modernité et le changement. Il a bien vécu, il a bien traversé les années et notre administration a jugé que le moment était propice à un changement d’orientation, à une évolution de notre identité visuelle», a relaté le maire.

Aujourd’hui, Blainville affiche une population frôlant les 55 000 habitants, ce qui fait d’elle la deuxième ville en importance des Laurentides, après Saint-Jérôme et la 17e à l’échelle québécoise. «Depuis 25 ans, nous avons connu un essor fulgurant avec l’arrivée de milliers de familles sur notre territoire», a-t-il poursuivit.

Reflet de sa population

Ville de la famille, récemment nommée Municipalité amie des enfants par le Carrefour action municipale famille et UNICEF Québec, Ville amis des aînés en devenir, impliquée dans un virage vert depuis 2005, notamment avec l’emploi de véhicules publics hybrides ou électriques, l’économie d’énergie, la construction de bâtiments municipaux écoénergivores et la conservation des milieux naturels et ville hôte de plusieurs évènements culturels et sportifs, voilà autant d’éléments qui ont incité l’administration en place à suivre l’évolution, en adaptant l’image de marque de Blainville aux changements positifs des dix dernières années.

«Le logo d’une ville se doit d’être le reflet de sa population, une illustration actuelle de ses services, de ses valeurs, de sa qualité de vie et de son modernisme. Ce logo doit être reconnu, il doit rassembler la population, renforcer le sentiment d’appartenance et porter la vision qui caractérise la Ville», a défini M. Cantin.

Le résultat est une forme abstraite de la rudbeckia, l’emblème floral officiel de la municipalité depuis 1993, et un logo sans angle droit, plus arrondi. «On n’oublie pas le passé. Avec le B, nous avons fait appel à l’ancien logo pour amener un certain élément de continuité. Nous faisons ainsi un clin d’œil aux réussites passées tout en étant tournés résolument vers l’avenir», a-t-il précisé.

Décliné en plusieurs couleurs, le logo permettra à chacun des services de la Ville de s’y identifier avec différents qualificatifs: Blainville inspirante, sécurisante, émergente, vivante, innovante, performante, etc.

La mise en place du nouveau logo se fera, dit-on, de manière progressive, au cours des 14 prochains mois, alors que des sommes seront dégagées, dès le prochain budget, afin que cette identité soit visible sur les entrées de ville, la papeterie officielle du cabinet du maire et des élus, ainsi que sur les articles promotionnels.

Nos illustrations parlent 

À cet effet, le concours Nos illustrations parlent sera sous peu lancé, invitant les citoyens à soumettre des dessins destinés à embellir la papeterie officielle, en rapport avec la nouvelle identité visuelle de la Ville. Les détails du concours seront expliqués dans la prochaine édition du bulletin Blainville en Couleurs de novembre.

Organisations: Ville de Blainville, Carrefour, UNICEF Ville amis des aînés

Lieux géographiques: Laurentides, Saint-Jérôme

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires