Les 5, 6 et 7 octobre prochains: des Festivités médiévales fantastiques à Saint-Eustache

Dany
Dany Cloutier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le médiéval est de retour à Saint-Eustache avec la tenue, les 5, 6 et 7 octobre prochains, des Festivités médiévales fantastiques. L’activité aura lieu dans les jardins du manoir Globensky et elle est organisée par L’Association du club Guerres et Quêtes.

Le fondateur de Guerres et Quêtes, Éric Sarrazin, en compagnie de deux des personnages qui seront présents sur le site des Festivités médiévales fantastiques de Saint-Eustache.

«Nous souhaitons organiser cet événement qui sera une activité pour la famille et nous souhaitons parvenir à créer une campagne de financement pour les jeunes en difficulté d’apprentissage pour des programmes culturels dans les écoles et les villes avec cette activité», a expliqué Éric Sarrazin, fondateur de Guerres et Quêtes, lors du dévoilement de la programmation, la semaine dernière, dans le Vieux-Saint-Eustache.

Plusieurs activités

Il serait difficile de présenter une liste exhaustive de toutes les activités, tant il y en a: le festival propose en effet plus d’une cinquantaine d’événements répartis sur ces trois journées. Commençons tout de même par dire que le vendredi, les festivités se déroulent de 11 h à 21 h, le samedi, de 9 h 30 à 21 h, et le dimanche, de 10 h à 17 h. Au chapitre des animations sur le site des jardins du manoir Globensky, mentionnons danses médiévales, soirée farandole, théâtre interactif, combat d’épée en mousse, jeux médiévaux (bataille d’oreillers, combat d’épée en mousse), maquillage pour enfants, défilé de mode médiévale, assermentations, olympiades publiques et spectacles musicaux. Des activités plus spectaculaires, comme les exhibitions de combats d’épée et cracheurs de feu, ne sont que quelques exemples de ce qui attend les festivaliers au cours de ce long week-end.

«Tout comme les éditions de 1997 et 1998, qui avaient été entièrement organisées par des jeunes qui éprouvaient des difficultés sociales et scolaires, nous impliquerons les jeunes qui animeront le théâtre interactif tout au long des trois jours de l’événement, a expliqué Éric Sarrazin. Des acteurs principaux aideront les jeunes étudiants dans leur théâtre interactif et dans l’animation des jeux.»

L’aspect fantastique de ce week-end d’activités n’est pas à négliger non plus, avec la présence de personnages comme le roi Jupiter, le chevalier Gabriel Astuc, le barbare Waban et la sorcière Élisa qui, disent les organisateurs, «cherchera à accomplir son destin dans le royaume des dragons».

Autre particularité du festival: la présence de la harpiste Myriam Reid, le samedi à 20 h, pour un spectacle tout en magie. Les festivaliers pourront aussi fouiner dans une trentaine de kiosques qui offrent des produits médiévaux et des produits du terroir.

«Les jeunes ont travaillé depuis six mois pour la réalisation de cet événement», a rappelé Éric Sarrazin. Les conseillers municipaux Denis Paré et Raymond Tessier étaient sur place lors du dévoilement des détails du festival, confirmant l’appui de la Ville de Saint-Eustache pour l’organisation de ces activités.

Prix d’entrée pour une bonne cause

Notons que le prix d’entrée est de 7 $ pour les visiteurs déguisés et 10 $ pour ceux qui ne le sont pas. Il est possible de se procurer une passe pour le week-end à 25 $. En outre, l’entrée est gratuite pour les 12 ans et moins.

Les fonds amassés au cours de ce week-end médiéval seront remis aux écoles de la région pour des initiatives servant à contrer le décrochage scolaire.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires