Un entraînement intensif

Valérie Schmaltz
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Même si elle a déjà à son actif de nombreuses certifications en sauvetage, la Blainvilloise Marjorie Dugas tenait absolument à parfaire sa passion. Pour cela, elle s'est envolée vers le Costa Rica afin d'y suivre une formation en sauvetage océanique pendant une semaine.

Marjorie Dugas, en plein entraînement, au Costa Rica.

C’est là-bas, d’ailleurs, qu’elle a pu mettre à profit son apprentissage en sauvant d’une mort certaine un couple en détresse (voir autre texte).

Avec une vingtaine de participants tous issus du Québec, Marjorie a suivi cette formation durant six jours, de 7 h jusqu’à 18 h. «Oui, c’est très intensif», reconnaît Marjorie en riant.

L’entraînement comprenait, entre autres, des défis physiques tels qu’une course de 100 mètres dans le sable, suivie d’un 100 mètres de nage pour aller chercher une victime en mer, puis d’un 100 mètres supplémentaire pour la ramener, tout cela dans un délai de 6 à 8 minutes selon les conditions océaniques.

«Nous devions également secourir des personnes victimes d’un accident de surf. Nous avions aussi des cas de colonne vertébrale à traiter dans l’eau, de la réanimation en mer, etc.», raconte-t-elle.

Quelques mois après ce sauvetage héroïque qui lui a valu un certificat de Citation en sauvetage du Forum annuel de la Société de sauvetage, Marjorie Dugas ne ferme pas la porte à d’autres cours de perfectionnement.

Organisations: Forum annuel, Société de sauvetage

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires