Blainville: nouvelle entente entre la Ville et ses cols blancs

Valérie
Valérie Maynard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Trois mois après avoir signé une entente de six ans avec ses cols bleus, la Ville de Blainville pactise cette fois avec le Syndicat canadien de la fonction publique, section locale 2229 (cols blancs). L’entente entre les deux parties sera valide pour les années 2011 à 2016 inclusivement.

La signature de l’entente s’est concrétisée en présence du maire, François Cantin, et des représentants syndicaux, dont la présidente de la section locale 2229, Linda Tining.

«C’est une excellente nouvelle qui nous permet de conclure une autre entente de travail avec un groupe de travailleuses et travailleurs au service de la population blainvilloise», a, d’entrée de jeu, indiqué le maire François Cantin. Rappelons que la convention était échue depuis le 31 décembre 2010.

Le nouveau contrat de travail accorde notamment une augmentation annuelle des échelles salariales de 2,5 % pour les années 2011, 2012, 2013 et 2015 et de 2,75 % pour les années 2014 et 2016. Pour chacune des quatre dernières années (2013 à 2016), 0,5 % est déduit de l’augmentation salariale consentie pour être attribué à une contribution additionnelle des employés à leur régime de retraite. L’employeur ajoutera pour sa part 0,25 % par année pour ces mêmes années.

Éléments essentiels

Parmi les autres éléments prévus à l’entente, notons l’intégration d’horaires particuliers pour 18 fonctions couvrant divers postes. Cette adaptation permet à la municipalité, précise-t-on, de garantir un niveau de services bien adapté aux besoins de la clientèle, particulièrement dans le secteur des services de premières lignes et pour certaines responsabilités demandant que les représentants de la Ville soient présents sur les chantiers ou dans des édifices comme le Centre récréoaquatique.

Au chapitre des nouveautés, soulignons une modification de l’horaire de la bibliothèque municipale qui pourra maintenant être ouverte les samedis et les dimanches, de 10 h à 17 h, durant la période estivale. À ceci s’ajoutent d’autres éléments, comme la création de nouvelles catégories d’emplois, les employés saisonniers par exemple, l’uniformisation des congés personnels avec les autres conventions ainsi que la mise sur pied d’un comité pour évaluer les reconnaissances d’acquis.

Organisations: Centre récréoaquatique

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires