Rosemère en fleurs 2012: des génies horticoles récompensés

Reine
Reine Côté
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Pour la 23e année, la Ville de Rosemère a honoré les citoyens qui s’étaient distingués en aménageant leur parterre avec originalité dans le cadre du concours annuel Rosemère en fleurs.

Le couple gagnant du Petit Coin Attrayant, Monique Weber et Jean-Pierre Filiatre, entouré

En l'absence de la mairesse Hélène Daneault, c'est le maire suppléant, Normand Bleau, qui s'est chargé d'accueillir la trentaine de finalistes en lice, le 30 août dernier, à l’hôtel de ville. «Les citoyens sont très fiers de leur ville. Nous voulons les honorer parce qu'ils mettent beaucoup de temps et d'énergie à améliorer leur environnement», a indiqué M. Bleau.

«Lorsqu'on encourage l'horticulture, on encourage la beauté, a commenté le conseiller Claude Roy, après avoir remis les prix aux Génies en fleurs de sa municipalité. Il y a une fierté qui rejaillit sur la ville et ça donne un sentiment d'appartenance aux gens de la communauté.»

Dans le cadre de la petite cérémonie, les deux élus ont d'ailleurs pris la peine de présenter sur écran chacun des aménagements primés.

En juillet, 24 juges ont sillonné les six secteurs de Rosemère pour dresser une liste des plus beaux aménagements horticoles. En plus des résidences, ils ont aussi porté leur attention sur deux axes commerciaux pour y choisir les deux commerces ayant fait preuve de bon goût.

Du côté résidentiel, tous secteurs confondus, c'est la résidente du 284, rue de Normandie, France Lafleur, qui a reçu la plus haute distinction pour sa Façade fleurie.

Le Petit coin attrayant retenu est celui du couple Monique Weber et Jean-Pierre Filiatre, qui habite le 216, rue des Bois. Une récompense qui s'ajoute aux cinq autres distinctions précédentes.

«Ça fait toujours plaisir (de recevoir cette distinction). Pour moi, l'horticulture est une passion et comme je suis à la retraite, je travaille sur le terrain, tous les jours», souligne M. Filiatre.

Les propriétaires du 402, rue de l'Érablière, Bervely Pilon et Hans Johannes Van Akkeren, ont vu, quant à eux, leurs efforts récompensés en recevant le prix de la plus belle Cour arrière.

«C'est la deuxième fois qu'on le gagne. Ça donne un sentiment d'accomplissement, car on a travaillé fort», explique M. Van Akkeren, en précisant se consacrer à son terrain sept jours par semaine.

Deux arbres ont aussi retenu l'attention des juges. D'abord le noyer cendré du couple Janet et Michael G. Cordingley, du 320, rue Robert Ouest, comme Arbre majestueux, puis l'érable palmatum de Nicole Bélanger et Maurice Lapierre, du 254, rue Corona, comme Arbre unique.

Le citoyen René Arcand, qui habite le 418, rue Northcote, a reçu le prix Action environnementale pour avoir aménagé un récupérateur d'eau de pluie multifonction.

Du côté des artères commerciales, le Club de golf de Rosemère a encore une fois remporté la palme, alors que Gestion Héritage HS, situé sur le chemin de la Grande-Côte, a été couronnée.

Le 8 juillet dernier, les organisateurs municipaux offraient aux gens la possibilité de découvrir onze jardins privés en déboursant quelques dollars. La Visite des jardins secrets, organisée en parallèle au concours annuel, a permis de récolter 4 350 $, somme qui sera entièrement versée au projet de répit Les Petits Plaisirs de la Maison Parenfant.

Organisations: Club de golf de Rosemère, Maison Parenfant

Lieux géographiques: Rosemère, Génies, Rue de Normandie Rue de l'Érablière Rue Robert Ouest Rue Corona Rue Northcote Chemin de la Grande-Côte

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires