Le Jardin des sources: écolo et international

Luc
Luc Proulx
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Pendant que la mairesse Sylvie Surprenant était à Annecy, pour souligner un quart de siècle de jumelage avec la ville française, le maire suppléant Louis Lauzon saluait une vingtaine de jeunes bénévoles d’une dizaine de pays venus s’impliquer bénévolement à Sainte-Thérèse, avec Chantiers jeunesse.

Les jeunes voyageurs et ceux de la Maison des jeunes des Basses-Laurentides, avec les bénéficiaires du Centre Le Florès et, au centre, le maire suppléant Louis Lauzon.

 

 

 

Le but de cet échange à l’international était la mise en valeur du caractère naturel et écologique du Jardin des Sources, dont les résidents se sont aussi beaucoup impliqués au financement de l’activité.

Nathalie Bolduc, la directrice du complexe résidentiel pour retraités, soulignait que les personnes retraitées ont contribué à près de 5 000 $ au financement de cette restauration des lieux, en y allant de multiples activités de collecte de fonds, dont des soupers et vins et fromages, la revente de canettes et le montage d’un livre de recettes.

La Maison des jeunes de la rue Saint-Lambert ainsi que quatre personnes du Centre Le Florès, voué à la déficience intellectuelle, ont contribué à réhabiliter cet important marécage urbain de quatre bassins, autour desquels on a établi un belvédère et des aires de détente.

Les résidents bénéficient donc d’un sentier de 1,7 km dans un petit parc à haute valeur écologique, dont la quiétude et l’aménagement permettent une migration de quelque 150 canards. L’endroit, situé sur le chemin de la Côte-Saint-Louis Ouest, est aussi ouvert à la population et accessible via la piste cyclable.

C’est en anglais et en espagnol, puis en ukrainien et en coréen (du sud), ainsi qu’en grec puis en japonais (ils ont bien rigolé) que le conseiller Louis Lauzon remerciait tous les jeunes participants, lesquels ont habité les résidences étudiantes, du 28 juillet au 10 août, via une entente avec le collège Lionel-Groulx.

Les accompagnateurs ont tenu à souligner «l’accueil très humain» dont ils ont bénéficié durant leur séjour et le conseiller Louis Lauzon de saluer «cette belle coopération dans une action de développement durable», et ce, en français seulement.

Ce sont donc deux groupes totalisant une vingtaine de jeunes qui ont ainsi découvert le Québec, en tissant des liens entre dix pays différents.

Il faut rappeler que la préservation de ce marécage essentiel à la flore et la faune urbaine avait été au cœur des négociations lors de l’érection de cette résidence très cossue, ce qui explique les efforts mis à son aménagement qui bonifie, de fait, la valeur de l’endroit.

Organisations: Maison des jeunes, Centre LeFlorès, Lionel-Groulx

Lieux géographiques: Le Jardin, Rue Saint-Lambert, Chemin de la Côte-Saint-Louis Ouest Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires