Lionel-Groulx: vote massif en faveur du retour en classe

Valérie
Valérie Maynard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

C’est au terme d’une assemblée complexe et marquée par de nombreux rappels à l’ordre, que les étudiants du Collège Lionel-Groulx ont finalement voté en faveur du retour en classe, à 1 250 contre 340 voix.

Parmi les quelque 1 700 étudiants venus assister à l’assemblée du 14 août, plusieurs arboraient toujours le carré rouge.

Cette décision a soulevé les passions dans la salle, rapidement rappelée, une fois de plus, à l’ordre, décorum étant certainement le mot le plus entendu au cours de la soirée.

Répartis dans deux gymnases, quelque 1 700 étudiants avaient répondu à l’invitation de leur association. Or, si l’ordre du jour proposé ne prévoyait aucun vote concernant la grève (sa reconduite ou non), la donne a rapidement changé lorsque l’un d’eux, en vertu du Code des règles de procédure de la CSN utilisé par le Association générale des étudiantes et étudiants du Collège Lionel-Groulx (AGEECLG), s’est prévalu de l’article 31 sur les propositions privilégiées.

Par définition, les propositions privilégiées sont celles auxquelles le congrès confédéral accorde priorité en raison de l’importance ou de l’urgence des questions qu’elles soulèvent. Le point (i) a dès lors été invoqué pour suspendre une règle de procédure.

Proposition privilégiée

D’abord acceptée par le président de l’assemblée puis par la majorité, la proposition privilégiée a ensuite fait l’objet de moult débats, à savoir à quelle position dans l’ordre du jour devrait-elle être ajoutée.

Deux heures après l’ouverture de la séance, qui elle-même avait débuté avec près de 90 minutes de retard, l’ordre du jour a enfin été adopté, avec comme deuxième point la reconsidération du mandat de grève générale illimitée, tel qu’accordé à l’AGEECLG, le 9 mai dernier.

Malgré quelques interventions bien senties en faveur de la poursuite de la grève et des appels à continuer le combat amorcé, le vote concernant l’annulation du mandat de grève, demandé à 22 h 15, n’a laissé planer aucun doute quant à la volonté des étudiants de retourner en classe, ce jeudi 16 août, après une grève qui aura duré près de six mois.

L’assemblée a été levée à 23 h 30, laissant en suspens plusieurs autres propositions en traitement, comme celle de considérer l’annulation du mandat de grève comme une trêve jusqu’à une prochaine assemblée tenue le 5 septembre, lendemain des élections, ou celle de tenir une journée de grève symbolique le 22 août. À ce stade-ci, aucune autre date d’assemblée n’a été convenue.

Organisations: AGEECLG, CSN, Association générale des étudiantes Collège Lionel-Groulx

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires