Deux Médailles de l’Assemblée nationale aux expropriés de Mirabel

Benoît
Benoît Bilodeau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Avocate à l’époque pour les défendre, la députée de la circonscription électorale de Mirabel, Denise Beaudoin, a rendu hommage aux expropriés de Mirabel en leur remettant deux Médailles de l’Assemblée nationale.

Denise Beaudoin remet ici une Médaille de l’Assemblée nationale à Martine Raymond, fille de feu Jean-Paul Raymond, président du Centre d’information et d’action communautaire (CIAC) et ardent défenseur des expropriés de Mirabel jusqu’à son décès en 1988.

Ce sont Martine Raymond, fille de feu Jean-Paul Raymond, alors président du Centre d’information et d’action communautaire (CIAC) et ardent défenseur des expropriés de Mirabel jusqu’à son décès en 1988, et Marcel Denis, actuel président du syndicat local de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de Sainte-Scholastique-Mirabel, qui ont accepté, lors d’une récente remise à l’Assemblée nationale, les deux médailles en question.

Pour la députée Denise Beaudoin, il était de mise, 43 ans plus tard, de rendre un «vibrant hommage» à ceux et celles qui, un 27 mars 1969, ont été expropriés par décret par le gouvernement libéral de Pierre-Elliott Trudeau, de leurs terres et de leurs propriétés. Ce sont, rappelons-le, pas moins de 97 000 acres qui avaient été expropriées à l’époque dans le but de construire un aéroport international. Les installations en question ont été inaugurées en 1975, quatre ans après la création d’une ville (connue d’abord sous le nom de Sainte-Scholastique, puis de Mirabel) regroupant les territoires ou parties de territoire qui avaient été expropriées précédemment.

Depuis, 80 000 acres ont été rétrocédées par le gouvernement conservateur de Brian Mulroney en 1985 à la suite de la lutte incessante menée par le CIAC et ses dirigeants. La rétrocession de 11 000 autres acres, promise par le gouvernement conservateur de Stephen Harper en 2006, reste cependant toujours à finaliser. Surtout, l’aéroport international de Mirabel est, depuis, devenu un éléphant blanc et plus aucun vol passagers n’y est dispensé depuis le 31 octobre 2004.

Cette remise de Médailles de l’Assemblée nationale aux expropriés de Mirabel, se veut donc, pour Mme Beaudoin, une «reconnaissance de leur juste cause et de […] toutes les personnes durement et injustement touchées par ce grand dérangement de 1969».

Enfin, à l’occasion de cette remise, la députée Beaudoin en a profité pour adresser des remerciements particuliers aux présidents successifs de l’UPA de Sainte-Scholastique, les feu Jean-Paul Raymond, Réjean Éthier et Marcel Denis, ainsi qu’aux dirigeants de l’époque du CIAC, feu Jean-Paul Raymond, Rita Lafond, André Bouvette et Françoise Drapeau Monette, devenue depuis son attachée politique, «de leur lutte incessante pour faire reconnaître les droits des expropriés».

Organisations: Assemblée nationale, Union des producteurs agricoles, Centre d’information

Lieux géographiques: Mirabel, Sainte-Scholastique, Sainte-Scholastique-Mirabel

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires