Investissement sportif: un terrain synthétique pour Rosemère

Corinne Guimont
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Fruit de plus de deux ans de discussion entre la Ville de Rosemère et la Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier, une surface synthétique couvrira désormais le terrain de soccer et de football de l’école secondaire de Rosemère, un équipement qui sera utilisé autant par la clientèle de ces deux entités.

Une aide financière de l’ordre de 890 348 $, provenant du Programme de soutien aux installations sportives et récréatives, la phase II du Fonds pour le développement du sport et de l’activité physique, a été annoncée en juin dernier par le ministre délégué aux Finances et ministre responsable de la région des Laurentides, Alain Paquet.

«Le soutien du gouvernement à ce projet est un encouragement concret pour l’adoption d’un mode de vie actif pour les jeunes et pour toute la communauté, pour bouger et rester en forme», a déclaré M. Paquet.

Cette somme du gouvernement du Québec représente la moitié des coûts reliés au remplacement de la surface de jeu. Rosemère a annoncé, pour sa part, que sa contribution au projet serait de l’ordre de 25 %, soit un montant maximal de 439 000 $.

«Il complétera notre réseau de terrains, profitant à nos associations de soccer et de football», a indiquéle maire suppléant, Éric Westram, au sujet du terrain synthétique.

La Ville s’est dite fière de collaborer au projet avec la Commission scolaire. «C’est une longue histoire de collaboration devenue un exemple de succès», a déclaré M. Westram lors du point de presse. Il a également remercié le gouvernement du Québec pour son implication.

Le terrain en question était au départ en gazon naturel et situé à l’école secondaire de Rosemère. Il est utilisé depuis de nombreuses années et se fait vieillissant.

«L’entretien est devenu difficile dû à l’âge du terrain et à la fréquence de son utilisation, tant pour le soccer que pour le football, municipale et scolaire. La nouvelle surface permettra d’allonger les saisons et de réduire les problèmes d’entretien», a précisé Michel Girouard, directeur des communications de Rosemère.

Une fois les rénovations terminées, l’utilisation du terrain restera la même, c’est-à-dire que la priorité ira aux activités de la Commission scolaire et la Ville l’utilisera en dehors des périodes scolaires soit les soirs, les fins de semaine et durant l’été.

Organisations: Fonds, Commission scolaire

Lieux géographiques: Rosemère, Québec, Finances Région des Laurentides

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires