Célébration de l’innovation: couronnement d’une cage sécuritaire transparente

Corinne Guimont
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Centre de formation professionnelle de l’automobile de Sainte-Thérèse a remporté un Grand Prix santé et sécurité du travail décerné par la CSST, prix décerné pour son invention d’une cage de déploiement pour les coussins gonflables.

Le technicien Miguel Coursol et le directeur Stéphane Bédard présentent la cage de déploiement des coussins gonflables.

Anciennement nommé les Prix Innovations, le concours a remis ses prix en juin dernier dans trois catégories: PME, Grandes entreprises, et Organismes publics – dont le Centre de formation fait partie.

Une plaque honorifique décore désormais l’entrée du Centre de formation en guise de reconnaissance de leur invention visant la sécurité et l’amélioration du milieu de travail. «La sécurité est omniprésente chez nous et on insiste vraiment pour enseigner les bonnes habitudes dans la formation, puisqu’ensuite les élèves se retrouvent rapidement sur le marché du travail», explique le directeur du Centre, Stéphane Bédard.

La cage faite de Lexan transparent (une matière plastique résistant à la chaleur ou aux impacts, utilisée entre autres comme matériel pare-balles) a été conçue sur une structure en métal.

Ce qui compose le coussin gonflable, la partie centrale du volant, est alors vissé sur une plaque et relié à une batterie de 9 volts. Une fois déclenché, les élèves peuvent voir en toute sécurité et en direct le déploiement du sac gonflable.

La problématique était de rendre la manœuvre sécuritaire, puisque l’organisme est un centre de formation qui offre des formations notamment sur la mécanique automobile et les élèves travaillent près des volants dans les voitures. Cette manœuvre se fait cinq à six fois par année.

L’idée d’une cage provient de l’équipe des techniciens et des professeurs, explique le directeur. Cependant, c’est Miguel Coursol, un technicien du Centre, qui s’est occupé de la conception, de la fabrication et qui a créé son design, soit les dimensions, le grillage ou le déplacement sur chariot. Le tout se voulant facilement transportable.

«On est très, très contents d’avoir remporté le prix. On va représenter la région au national, on est très fiers.» En effet, le concours organisé par la CSST et lancé à travers la province tiendra au printemps prochain une finale nationale au sein des 21 cellules régionales.

«C’est important d’être fier des initiatives qui font participer les travailleurs et les employeurs. On veut valoriser cette belle collaboration et créer un effet d’entraînement. Les gens sont fiers de ce qu’ils présentent», a déclaré la communicatrice régionale de la CSST, Cindy L’Heureux.

Le Centre de formation professionnelle de l’automobile de Sainte-Thérèse était en lice avec 18 autres finalistes, toutes catégories confondues. C’est un jury qui a évalué les dossiers selon des critères comme le degré de participation des employeurs et travailleurs, la créativité du projet, tout en vérifiant que l’innovation pouvait s’étendre à d’autres milieux.

Selon le directeur du CFP de l’automobile, tout ceci a des retombées sur le Centre, notamment par le message qu’il envoie aux jeunes que la sécurité est importante, qu’il faut s’en occuper et que le Centre est sensible aux dangers et trouve des solutions. L’organisme de formation reçoit environ 220 jeunes par année répartie sur trois programmes.

 

Organisations: Centre de formation fait, CSST, Centre de formation professionnelle

Lieux géographiques: Sainte-Thérèse

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires