Parrainage civique Basses-Laurentides: à l’heure des bilans

Corinne Guimont
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

C’était l’heure des bilans pour le Parrainage civique des Basses-Laurentides lors de son assemblée générale annuelle tenue le 21 juin dernier à Saint-Eustache. Une année parsemée d’un déménagement et de nombreuses activités de groupe et de sensibilisation.

Normand Binette et Marcel Ménard, du conseil d’administration, accompagnaient David Lavallée ainsi que Caroline Dupuis, qui agissait à titre de secrétaire et présidente d’assemblée.

L’année 2011-2012 a été riche en nouveautés pour l’organisme qui s'occupe de l’intégration sociale des personnes vivant avec une déficience intellectuelle par le biais d’un jumelage avec un citoyen-bénévole.

Le Parrainage civique a ainsi déménagé son siège social dans un espace plus grand et plus accessible pour la clientèle à mobilité réduite, et est maintenant situé au rez-de-chaussée du 141, rue Saint-Charles, à Sainte-Thérèse.

L’équipe de quatre employés a, par ailleurs, été réduite à trois en janvier 2012, ce qui ne les a pas empêchés d’être présents, entre autres, à la Table de concertation en déficience intellectuelle de la MRC de Deux-Montagnes et du sud de Mirabel, sur le Comité travail Thérèse-De Blainville pour la déficience intellectuelle ou de faire participer la clientèle à deux projets d’aide humanitaire.

Un projet a aussi eu lieu lors de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle 2012 avec quatre garçons du programme d’études internationales de la polyvalente Deux-Montagnes (PDM). Ils ont été jumelés et ont organisé des parties de hockey cosom et des dîners à la PDM, ainsi qu’une soirée au cinéma.

Ce sont 17 classes qui ont, par après, été visitées lors de ce projet, par les bénéficiaires du Parrainage civique, pour qu’ils parlent de leur expérience et sensibilisent les jeunes de la PDM à la déficience intellectuelle.

Toujours dans l’idée de la démystification de la clientèle, un partenariat s’est établi avec l’école Gaston-Pilon, située à Boisbriand, où des filleuls et une marraine ont visité deux classes du troisième cycle du primaire.

Aussi, il y a eu 20 nouveaux filleuls qui se sont inscrits pendant la dernière année. Les filleuls ont pu participer à 120 activités, comme des visites à la bibliothèque, pour un total de 229 participations. «On a réussi à réaliser deux rêves de filleul grâce à la générosité des artistes et gens impliqués», a relaté l’intervenant Olivier Villeneuve. Un camp a également eu lieu à la Base de plein air l’Étincelle pour 33 filleuls.

La campagne de recrutement des bénévoles s’est faite cette année par l’entremise de l’évènement Des artistes dans l’placard, où les talents artistiques de la clientèle ont été mis de l’avant. Ce sont 14 personnes qui se sont inscrites comme bénévoles en 2011-2012 et 20 rencontres de jumelage ont eu lieu.

D’autre part, six activités de groupe se sont déroulées durant l’année, pour un total de 421 participations, comme les quilles, le théâtre d’été, la cabane à sucre, la fête d’Halloween qui, pour une première fois, a réuni 50 personnes, alors que la grande fête de Noël a battu un record de participation avec 133 personnes.

Pour la prochaine année, les priorités seront toujours le recrutement de bénévoles, la participation sociale des membres filleuls, la visibilité sur le territoire et l’autofinancement.

Enfin, notons que le directeur général, David Lavallée, s’est vu récemment nommé président du conseil d’administration du Regroupement québécois du parrainage civique.

Organisations: Parrainage, Comité travail Thérèse-DeBlainville, école Gaston-Pilon

Lieux géographiques: MRC de Deux-Montagnes, Rue Saint-Charles, Sainte-Thérèse Mirabel Boisbriand

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires