Jean-François Pinard: la traversée du Canada à vélo

Corinne Guimont
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Résidant de Blainville, Jean-François Pinard, un jeune étudiant qui vient de terminer son bac en droit, a décidé, avant d’entrer au Barreau, de se lancer un défi: traverser le Canada à vélo tout en amassant des fonds pour Leucan. 

Jean-François Pinard est fin prêt pour son périple à vélo à travers le Canada.

Le départ se fera de chez lui, ce lundi 11 juin, et il devrait rentrer 55 jours plus tard, au mois d’août. «C’était une vieille idée et j’avais le goût de faire un voyage à la fin de mon bac. J’ai donc décidé de pédaler pour une fondation», exprime Jean-François.

Cette idée s’est affirmée lorsque ce dernier a rencontré une personne qui avait déjà tenté l’expérience. C’est en échangeant avec lui et sur ses conseils qu’il a décidé d’entreprendre la grande aventure.

«J’ai choisi Leucan parce que c’est une cause qui me tient à cœur. J’ai adoré travailler pour la Ville dans les camps de jour, pendant six ans, alors la cause des enfants allait de soi. En plus, le cancer est en augmentation et c’est une maladie qui doit être guérie», affirme-t-il.

Adepte de longue date du vélo, Jean-François Pinard a planifié de franchir les 7 000 kilomètres en 55 jours. «Ce sera la première fois que je partirai pour une si longue période en solo. J’aurai donc à relever le défi du vélo et celui d’être avec moi-même. J’espère pouvoir finir. Ce n’est pas une course. Je sais qu’il y a des impondérables que je ne contrôlerai pas, comme la température et les contraintes physiques, mais je suis prêt à me laisser guider», raconte-t-il.

Son périple débutera à Blainville et se poursuivra dans les Maritimes, jusqu’à St. John’s, où il prendra l’avion pour Vancouver et, de là, il fera son chemin vers Blainville en passant par Banff.

Ce sont dix provinces qu’il découvrira du haut de son vélo, conscient qu’il amorce son voyage dans l’Est afin de «se faire une bonne jambe» et que le défi sera le vélo dans les Rocheuses. Les Plaines auront des airs de retour, spécifie-t-il, mais il appréhende le vent qui pourrait venir de face.

Jusqu’à maintenant, Jean-François a amassé 4 700 $ pour Leucan, lors de trois évènements qu’il a organisés avant de partir, dont une soirée retrouvailles à son école secondaire et des commanditaires, comme la Ville de Blainville qui lui a donné une bourse via son Fonds d’excellence.

Son objectif est d’atteindre les 5 000 $ au cours de son périple. Il a d’ailleurs ajouté la possibilité de faire un don en ligne sur son blogue qu’il tiendra au courant de son voyage en y ajoutant des photos et ses commentaires: [http://velojfpinard.wordpress.com/].

«Tout l’argent a été remis à Leucan. Pour moi, c’est aussi un voyage, alors j’ai déboursé la plupart des frais. J’ai modifié mon vélo et acheté le matériel, comme la tente et les sacoches, en plus de m’équiper de vêtements de vélo.»

L’heure du grand jour approche et Jean-François est dans ses derniers préparatifs. S’il s’est entraîné en vélo, il reste toujours les dernières inquiétudes précédant le départ. Le lundi 11 juin, le maire de Blainville, François Cantin, et la conseillère Marie-Claude Collin seront présents pour souligner son grand départ. 

Organisations: Ville de Blainville, Fonds d’excellence

Lieux géographiques: Blainville, Canada, Vancouver Banff

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires