Dépôt des états financiers au 31 décembre 2011: Blainville affiche un surplus de 4,5 millions de dollars

Valérie
Valérie Maynard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La Ville de Blainville a procédé cette semaine au dépôt de ses états financiers, lesquels affichent, au 31 décembre 2011, un surplus budgétaire de 4 545 000 $, qui découle à la fois de revenus additionnels, essentiellement attribuables à la croissance du rôle d’évaluation qui passe de 5,4 milliards de dollars d’évaluation imposable à 5,6 milliards et à la perception de droits de mutation additionnels et à des économies effectuées au niveau des dépenses d’opération.

Le maire François Cantin a présenté les grandes lignes du rapport en compagnie du président de la commission des finances, du budget et du développement économique, Richard Perreault, et de la trésorière et directrice des finances, Lorraine Barry.

Deux parties composent ce surplus, à savoir les revenus d’opération (3 649 000 $) et les revenus d’investissement (896 000 $). Le premier montant, soit 3 649 000 $, sera réinvesti comme suit: 800 000 $ (1 % du budget total) qui seront placés dans une réserve d’urgence; 144 000 $ pour la relocalisation du pavillon de parc Maurice-Tessier au parc de la Sentinelle; 100 000 $ pour l’installation des zones d’arrêt le long de la Route verte; 75 000 $ pour l’implantation du service de prêt de livres numériques en prévision de la nouvelle bibliothèque; 30 000 $ pour l’acquisition de défibrillateurs pour toutes les écoles de Blainville; et 2,5 millions qui seront retournés aux contribuables sous forme de remboursement de taxes, en 2013.

À cet égard, mentionnons qu’il s’agit ici du 5e versement effectué sous forme de remboursement de taxes pour les contribuables blainvillois, depuis 2007, pour un total de 7 800 300 $.

Quant à la deuxième partie du surplus, soit 896 000 $ en revenus d’investissements, provenant du surplus des ventes d’actifs, elle sera répartie comme suit: 300 000 $ pour l’acquisition d’un appareil d’élévation pour les pompiers de la caserne nord; 300 000 $ pour la construction de nouveaux jeux d’eau pour enfants; 296 000 $ qui seront placés dans une réserve aux fins d’acquisition d’actifs. Soulignons que ces recommandations proviennent du comité des surplus auquel participent, entre autres, deux citoyens, nommément Chrystine Loriaux et Alexandre Poce. Les mêmes depuis 2006.

Services directs aux citoyens

Par ailleurs, le rapport révèle aussi que la Ville a investi 2,8 millions de dollars pour les services directs aux citoyens. «Ce montant s’explique notamment par l’augmentation du nombre d’heures de nos pompiers pour la garde en caserne qui est d’ailleurs clairement comprise dans notre plan d’action. Nous avons aussi procédé à des ajustements salariaux et à l’embauche de personnel; nous avons amélioré l’entretien de nos espaces verts et nous avons augmenté notre quote-part au Conseil intermunicipal de transport Laurentides (CITL) pour bonifier les services de transport en commun», a expliqué Richard Perreault, conseiller municipal et président de la commission des finances, du budget et du développement économique.

Le rapport des états financiers fait également état des investissements importants effectués par la Ville en 2011, tels que les travaux d’infrastructures, la construction de terrains de tennis, le remplacement d’abribus, les différents aménagements dans les parcs, les travaux d’aqueduc et d’égout dans le secteur Paul-Albert ainsi que la réfection du réseau routier. Au chapitre des investissements industriels et commerciaux, ils s’élèvent à 17 millions de dollars.

Quant à la dette, le financement des investissements s’établit à 136 millions de dollars pour la portion de la dette attribuable à l’ensemble des contribuables, pour un ratio de financement des investissements par rapport à la richesse foncière de 2,44 %.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires