Commission du transport de la CMM: Vers un financement adéquat du transport collectif métropolitain?

Valérie
Valérie Maynard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le comité exécutif de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) vient de confier le mandat à la Commission du transport «d'évaluer les nouvelles sources de revenus qui pourraient être mises en place pour pourvoir au financement adéquat du transport collectif métropolitain».

Rappelons que cette Commission opère déjà sous la présidence de Paul Larocque, préfet de la MRC de Thérèse-De Blainville et maire de Bois-des-Filion. Ce dernier compte d'ailleurs amorcer ses travaux dans les meilleurs délais. «Toutes les options seront étudiées et analysées, et la Commission a l'intention d'effectuer ses travaux en collaboration avec l'ensemble des partenaires intéressés au financement du transport collectif, incluant le public. Cette question est beaucoup trop importante pour être discutée en vase clos. Elle doit faire l'objet d'un débat ouvert en vue de déboucher sur des recommandations qui feront consensus», a-t-il souligné.

M. Larocque a également insisté sur le fait que plusieurs idées circulent déjà quant à une éventuelle réponse aux besoins financiers liés aux projets mis de l'avant par les différentes autorités responsables du développement du transport collectif dans la métropole: péages, taxe sur l'essence, droits d'immatriculation, hausse des quotes-parts gouvernementales et municipales, projets en PPP, taxe sur la masse salariale, droits de stationnement, etc. La Commission devra d'abord regarder l'ensemble des options tout en procédant aussi à une analyse des expériences étrangères en vue de dégager des pistes de réflexion.

Pour ce faire, la Commission compte aussi faire appel à l'expertise développée par les autorités organisatrices et planificatrices de transport, par les organismes et groupes de pression, et par les différents spécialistes des secteurs public, privé et universitaire.

Augmentation des efforts financiers

Dans les faits, un consensus a déjà été établi autour de la nécessité d'augmenter substantiellement les efforts financiers consacrés au transport collectif métropolitain. Or, les projets actuellement mis de l'avant représentent plusieurs milliards de dollars et les sources actuelles de financement s'avèrent nettement insuffisantes.

«L'amélioration du transport collectif est un des défis majeurs de la prochaine décennie, et une des clés pour relever ce défi est son financement. Nous avons le mandat d'offrir des pistes de solution et nous allons nous y consacrer avec conviction et enthousiasme», a conclu M. Larocque.

La Commission du transport est une des cinq commissions permanentes de la CMM. Elle est composée de huit membres, dont quatre sont désignés par la Ville de Montréal, un par la Ville de Laval, un par la Ville de Longueuil, un par la couronne sud et un par la couronne nord. Paul Larocque, représentant la couronne nord, assume la présidence de la Commission depuis avril 2010.

 

 

Organisations: Commission du transport, Ville de Montréal, Ville de Laval Ville de Longueuil

Lieux géographiques: MRC de Thérèse-DeBlainville, Bois-des-Filion, PPP

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires