Francis Desjardins : champion du monde de scrabble à 20 ans

Valérie Schmaltz
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Francis Desjardins, 20 ans, a été sacré champion du monde de scrabble, lors des derniers championnats qui se déroulaient à Montreux, en Suisse.

Du 6 au 13 août derniers, le jeune homme a participé à de nombreuses compétitions où il a raflé les honneurs à bien des égards.

«Le championnat s’est déroulé durant une semaine. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne s’agit pas de parties à un contre un, mais en formule duplicate. Un animateur pige sept lettres et tous les participants jouent avec les mêmes lettres de façon à éliminer le facteur chance. Nous avons alors une minute trente pour chercher un mot et 30 secondes pour l’écrire sur un bout de papier. Les mots sont alors vérifiés et validés dans le dictionnaire du scrabble», explique-t-il.

Chaque joueur accumule des points pendant la partie (entre 90 minutes et deux heures) et ceux-ci sont additionnés au terme de la course. Le participant ayant cumulé le plus haut pointage remporte la compétition.

C’est ainsi que le concours Élite (principale compétition des championnats), qui a rassemblé 230 joueurs de plusieurs pays francophones, a été gagné par Francis qui a terminé premier, toutes catégories d’âge confondues. Outre cet exploit, il a fini troisième lors des tournois Blitz (45 secondes pour trouver un mot) et parties originales (jouer avec huit lettres plutôt que sept). «Je ne me suis pas classé dans la compétition Paires qui consistait à jouer deux par deux», avoue-t-il. Le jeune homme est tout de même reparti avec six trophées et 400 euros.

Des heures de pratique?

Il ne le cache pas, pour se rendre à un tel niveau, la pratique est importante. Cependant, une bonne mémoire est aussi un excellent atout, voire un avantage puisque l’apprentissage (par cœur) de mots que l’on retrouve dans le dictionnaire de scrabble est essentiel.

«Plus jeune, je jouais en moyenne une heure par jour. Au cégep, par contre, avec mes études, c’était plus difficile de trouver du temps, mais j’arrivais tout de même à pratiquer 30 minutes par jour», confie le champion du monde.

Or, depuis son arrivée à l’université, Francis Desjardins n’a pu consacrer beaucoup de temps à son loisir favori en raison de ses études en physique. S’il est arrivé à Montreux avec très peu d’heures de pratique, son esprit, en revanche, était plutôt bien reposé. Et en rétrospective, être détendu s’est avéré bénéfique dans son cas, croit-il.

Dès l’automne, Francis songe à faire un bac en mathématiques, soit pour se destiner à la recherche, ou encore pour devenir prof. Le scrabble et les maths s’inscrivant, selon le jeune homme, dans le même registre.

«On ne peut pas vivre en jouant uniquement au scrabble», plaisante Francis.

Soulignons que Francis Desjardins a vécu 10 ans à Blainville. Il habite désormais à Québec depuis quelques semaines.

Lieux géographiques: Montreux, Blainville, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires