Hôpital régional de Saint-Jérôme: «C’est incroyable, les projets se font!»—Patrick McKenzie

Luc
Luc Proulx
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le 22 février 2010, le ministre Yves Bolduc annonçait des investissements de l’ordre de 4 009 000 $ en travaux d’infrastructures dans le centre hospitalier Hôtel-Dieu de Saint-Jérôme, ce qui résulte en des aménagements qui faisaient dire à l’orthopédiste Patrick McKenzie: «Depuis deux ans, c’est incroyable, les projets se font!»

Photo Michel Chartrand:L’ophtalmologie est l’un des départements bonifiés par l’investissement de 4 M$ à l’Hôpital régional de Saint-Jérôme.

Tous ces travaux sont donc pratiquement terminés et nous en faisions la tournée avec le directeur général, François Therrien, qui nous a aussi présenté des professionnels de la santé visiblement fiers de leurs installations et heureux de l’amélioration des soins aux bénéficiaires.

Vous aurez deviné que non seulement la rétention des médecins et chirurgiens s’en est trouvée améliorée, mais le recrutement va bon train afin de combler de nouveaux postes dans une région où la population est toujours croissante.

Tel que prévu en 2010, ce sont l’ophtalmologie, l’orthopédie, la médecine interne, l’endoscopie et l’oto-rhino-laryngologie, ainsi qu’un nouveau complexe modulaire administratif, qui permettront à l’hôpital régional de rehausser de 1 300 jusqu’à 3 000 le nombre d’interventions en salle opératoire d’ici la fin 2012, puisque des travaux sont toujours en cours.

Manifestement accueillies avec chaleur partout dans son hôpital, François Therrien de résumer ces améliorations en disant: «Ça bouge au CSSS. On règle les problèmes de façon définitive.»

On a fait valoir ces améliorations avec chiffres et statistiques, mais ce sont les commentaires des professionnels de la santé, notamment en oncologie et en orthopédie, qui laissaient entendre les véritables bénéfices de tout ce réaménagement qui se conclura avec un centre ambulatoire, en janvier 2012, et l’hospitalisation d’un jour afin de libérer les urgences.

Il faut savoir que le centre hospitalier dessert une clientèle locale de 125 000 personnes, mais que ses spécialisations régionales correspondent à une population de 525 000 citoyens avec 405 lits pour ce faire, dont 85 en santé mentale.

Le CSSS de Saint-Jérôme gère aussi trois centres d’hébergement avec une équipe de 305 médecins et 3 000 employés, et un budget annuel de 205 M$. Seulement au chapitre du bénévolat, ce sont 500 personnes qui allègent la tâche de tout ce personnel soignant. «Voilà ce qu’on a fait jusqu’à maintenant», de conclure le directeur général, qui tenait, dit-il, à rendre concrets et tangibles les bénéfices pour la clientèle.

Organisations: CSSS de Saint-Jérôme

Lieux géographiques: Saint-Jérôme

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires