Groulx: Linda Lapointe défend sa position

Valérie
Valérie Maynard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Si elle reconnaît d’emblée que son choix de faire campagne avec le Parti libéral du Québec en a fait sourciller plus d’un, Linda Lapointe demeure convaincue d’avoir choisi la meilleure option: celle d’une économie forte.

«Un Québec fort dans un Canada uni, c’est l’œuvre du Parti libéral. Le développement économique, ça fait partie des valeurs libérales», tranche-t-elle.

Rappelons que Mme Lapointe a d’abord été élue, en 2007, sous la bannière de l’ADQ. Elle a aussi été de celles qui ont ensuite participé à la fusion entre l’ADQ et la CAQ de François Legault. Or, elle n’a pas aimé, dit-elle, ce qu’elle y a vu. «Dans les Laurentides, la majorité des gens de la CAQ sont issus du Parti québécois. Alors, même quand on dit que la question souverainiste sera mise de côté, je ne le crois pas, pas avec ce que j’ai vu», opine-t-elle.

Diverses implications

Engagée depuis de nombreuses années auprès de sa communauté, Mme Lapointe soutient que son implication ne s’est jamais essoufflée, qu’elle ait été députée ou non. «Je m’implique toujours auprès des mêmes organisations et je continue d’aider les gens de la même façon», assure-t-elle.

Présidente du Regroupement des gens d’affaires de Boisbriand, Mme Lapointe s’implique notamment auprès des Chevaliers de Colomb et des Filles d’Isabelle. Elle participe aussi ,depuis de 20 ans, au Brunch du partage. Sa décision de représenter à nouveau la circonscription de Groulx, elle qui en a été la députée de 2007 à 2008, allait donc de soi.

«Je suis la candidate de la circonscription qui connaît le mieux le rôle de députée.» Linda Lapointe

«J’ai déjà eu le privilège de représenter les citoyens de Groulx et c’est une expérience que je souhaite renouveler. Je suis la candidate de la circonscription qui connaît le mieux le rôle de députée. Je connais les dossiers, les façons de faire et le fonctionnement tant de l’Assemblée Nationale que celui du bureau de comté. Je suis aussi la seule candidate de Groulx qui peut se targuer d’avoir déjà siégé à l’Assemblée Nationale», a-t-elle déclaré.

Quant à son choix de faire équipe avec le Parti libéral, il remonte à la fin du mois de juin, alors que des membres de l’équipe libérale l’ont contactée, dit-elle, avant que le premier ministre Jean Charest ne la contacte à son tour. «J’ai posé plusieurs questions, sur la corruption et la collusion. Je suis honnête et travaillante et, selon moi, la loi existe pour tout le monde», a-t-elle indiqué, apparemment satisfaite des réponses obtenues.

Mme Lapointe entend profiter des semaines à venir pour dévoiler ses engagements de façon plus spécifique.

Rappelons qu’à ce jour, les autres candidats dans Groulx sont Raymond Archambault (Parti québécois), Hélène Daneault (Coalition Avenir Québec), Sylvie Giguère (Québec Solidaire) et Alain Marginean (Option Nationale).

Organisations: Parti libéral, ADQ, Parti québécois Assemblée Nationale

Lieux géographiques: Groulx, Québec, Canada Laurentides Boisbriand

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires