Une expérience à vivre au Vignoble Rivière du Chêne: les vendanges

Benoît
Benoît Bilodeau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les vendanges, une expérience à vivre au Vignoble Rivière du Chêne, à Saint-Eustache, jusqu’à la mi‑octobre.

Vous rêvez de vivre l’expérience des vendanges? Pas besoin de traverser l’océan Atlantique vers les vieux pays puisqu’il est possible de vendanger ici même dans la région. Jusqu’à la mi-octobre, le Vignoble Rivière du Chêne, situé chemin de la Rivière Nord, à Saint-Eustache, ouvre, en effet, ses champs au public les fins de semaine.

Toujours très populaires auprès du public, les journées, qui se déroulent en famille, avec des amis ou des collègues de travail, débutent cependant très tôt le matin, vers 7 h, alors que les vendangeurs d’un jour sont accueillis avec des viennoiseries, du jus et du café. Puis, à 7 h 30, suit une courte formation de 15 minutes avant que les vendanges proprement dites débutent. Vers 11 h 30, c’est la pause pour le dîner alors qu’un copieux repas sera servi. Une heure plus tard, c’est le retour dans les champs de vignes pour deux autres heures d’ouvrage.

Après le labeur, c’est le temps de se reposer avec une visite guidée, vers 14 h 30, du vignoble avec le propriétaire Daniel Lalande, suivie d’une dégustation de vins. Le tout se termine vers 15 h 45 avec le tirage de prix de présence.

Comme on est à même de le constater, c’est une véritable journée de travail qui attend ceux et celles qui voudront vivre cette expérience des vendanges. Pour y prendre part, il faut donc avoir une bonne forme physique, être prêt et disposé à récolter le raisin pendant environ six heures, à respecter la vigne, le raisin et l’environnement. Les participants doivent également apporter un sécateur ou ciseau de cuisine, porter des vêtements de travail confortables, de bonnes chaussures et, s’ils le désirent, un coussin pour leur confort en position assise. Enfin, il faut être âgé de 16 ans et plus, et ne pas oublier d’apporter avec soi sa bonne humeur!

Rappelons que le Vignoble Rivière du Chêne, fondé en 1998, s’étend aujourd’hui sur 20 hectares et produit environ 11 500 caisses de vin annuellement, dont plusieurs sont identifiées «vins du Québec certifiés» et ont mérité de nombreux prix au fil des années. En tout, Daniel Lalande et son équipe proposent 11 vins, dont neuf sont déjà offerts dans les succursales de la Société des alcools du Québec (SAQ).

Un nouveau concept de parrainage

Par ailleurs, notons que le Vignoble Rivière du Chêne vient de lancer un nouveau concept de parrainage. Il s’agit ici de permettre à un client de pouvoir «devenir propriétaire» d’un rang de vignes pour une année. Grâce à ce parrainage, le client, qui devient vigneron, recevra, au domaine même, trois formations de deux heures sur les différents savoirs de la vigne et du vin durant l’année.

Aussi, une plaque sera apposée au début du rang de vignes, portant le nom du client et ce dernier recevra une caisse de 12 bouteilles de «son vin» à la fin de l’année, avec une étiquette personnalisée. Plusieurs types de forfaits, dont le coût commence à 300 $, sont offerts.

Cela dit, sachez qu’il est encore temps de s’inscrire à ces vendanges au Vignoble qui débutent au cours de la présente fin de semaine. Les prochaines dates disponibles sont les 20, 21, 27 et 28 septembre, ainsi que les 4, 5, 11 et 12 octobre. Pour en savoir davantage – et sur les vendanges et sur ce concept de parrainage – ou s’inscrire directement, il suffit de consulter le [www.vignobleriviereduchene.ca].

Organisations: Société des alcools du Québec

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • France bourque
    24 septembre 2014 - 20:29

    J'adorerais faire les vendanges chez vous. Ce serait ma 2ème année.