Laurentides Économique: les bons coups des CLD

Corinne Guimont
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’organisme Laurentides Économique a invité les huit CLD de la région, le 7 juin dernier à l’Hôtel des régions de Saint-Jérôme, pour dresser le bilan de leurs réalisations. Il s’agissait d’une première où tous étaient réunis pour souligner le partenariat des MRC, dans une optique de développement économique panrégional. 

Charles Le Borgne, directeur général de la SODET.

C’est d’une alliance avec la Conférence régionale des élus (CRÉ) des Laurentides et les huit CLD du territoire que Laurentides Économique est né pour offrir des services de deuxième ligne.

«Laurentides Économique a été créé dans une vision de développement économique et d’alliances stratégiques. L’organisme se développe en harmonie et il est performant», affirme le président de la CRÉ, Marc Gascon.

Laurentides Économique, par ailleurs, a été créé en partenariat avec la direction régionale du ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE). «Nous le voyons d’un bon œil pour son importance dans le milieu et la concertation avec le ministère et les CLD. On encourage le développement de l’économie dans les régions», a indiqué Jocelyn Bianki, directeur régional du MDEIE.

Il a d’ailleurs ajouté en entrevue: «Le partenariat avec Laurentides Économique est très positif et va au-delà du financement pour les entreprises. On travaille en concertation.»

Pierre Descoteaux, directeur général de Laurentides Économique, avant de laisser la parole aux CLD pour parler de leurs bons coups, a présenté différents tableaux de compilation offrant un portrait statistique pour l’ensemble des CLD.

Les investissements pour des projets provenant de fonds autres que ceux qui sont sous entente avec le MDEIE ont été de l’ordre de 3 144 068 $ pour 683 projets, dans différents secteurs d’activité, et générant plus de 35 fois l’investissement consenti, soit 114 515 113 $. Voilà qui démontre l’impact des CLD dans les investissements de la région, a souligné M. Descoteaux.

Plusieurs réussites ont été soulignées par les directeurs des CLD lors de l’évènement. Par exemple, la création du Fonds régional d’investissement de croissance (FRIC) pour accélérer la réalisation des projets sur le territoire de la MRC Deux-Montagnes ou le journal trimestriel pour mettre les entrepreneurs en évidence. Ou encore le concept du Marché l’Authentique, à Mirabel, où les agriculteurs portent leurs produits jusqu’aux consommateurs, a souligné Jean-Luc Riopel.

Charles Le Borgne, pour la MRC de Thérèse-De Blainville, a fait mention des investissements de l’ordre de 8 millions pour La Petite Bretonne, qui ont permis à l’entreprise blainvilloise de garder 80 emplois et d’exporter aux États-Unis, ou encore le système de covoiturage avec Paccar, qui a sauvé 250 cases de stationnement, puisque 25 % de ses employés utilisent le procédé. Le projet pourrait s'implanter dans tous les parcs industriels. 

Organisations: Conférence régionale des élus, Fonds régional d’investissement de croissance, FRIC Marché l’Authentique Paccar

Lieux géographiques: Laurentides, Territoire de la MRC Deux-Montagnes, Mirabel États-Unis

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires